Le sommet de Dar es Salaam ne convainc pas | Afrique | DW | 01.06.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le sommet de Dar es Salaam ne convainc pas

L'Afrique de l'Est était réunie ce week-end pour un sommet sur le Burundi. Si les participants ont demandé le report des élections et l'arrêt des violences, ils n'ont pas évoqué la candidature de Pierre Nkurunziza.

Écouter l'audio 01:32
Now live
01:32 min

Optimistes, pessimistes ou réalistes ? L'avis des Burundais après le sommet

Dans leur déclaration finale, les chefs de l'Etat de la Tanzanie, du Kenya, de l'Ouganda, de l'Afrique du Sud reconnaissant "l'impasse" au Burundi et appelle toutes les institutions, y compris le Parlement à faciliter le report des élections, "pour une période d'au moins un mois et demi." Outre ce report, le sommet a également exigé de toutes les parties burundaises qu'elles mettent fin aux violences. En revanche, les participants n'ont pas évoqué la candidature problématique de Pierre Nkurunziza à un troisième mandat. Si le gouvernement burundais a bien accueilli la proposition du report des élections, l'opposition se dit au contraire déçue par les conclusions du sommet. Et la population ? Fiacre Ndayiragije a promené son micro dans les rues de la capitale. Retrouvez sa correspondance en cliquant sur le lien ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet