Le retrait des troupes américaines d′Allemagne se précise | Allemagne | DW | 30.07.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Allemagne

Le retrait des troupes américaines d'Allemagne se précise

Le président américain, Donald Trump, annonce le retrait de plus de 11.000 soldats américains stationnés en Allemagne.

Des soldats américains à Wiesbaden.

Washington envisage de repositionner des forces en Pologne et dans les Etats baltes, si un accord est trouvé avec ces pays sur leur statut.

Des quelque 34.500 militaires actuellement déployés en Allemagne, environ 6.400 seront rapatriés aux Etats-Unis tandis que 5.600 autres seront repositionnés dans d'autres pays de l'Otan, notamment la Belgique et l'Italie. Mais certains pourrait aussi aller en Pologne et dans les Etats baltes.

Ces chiffres sont en tous cas au-dessus de ce qu’avait annoncé Washington en juin dernier. Jusqu'à présent, le gouvernement américain avait parlé d'un retrait d'environ 10.000 soldats d'Allemagne.

L’objectif de ce retrait est stratégique. Selon le ministre américain de la Défense, il s’agit  notamment d’une manœuvre de dissuasion envers la Russie.

"Quand vous prenez du recul et que vous regardez ce qui s'est passé, ce que vous verrez, c'est que nous conservons encore un peu plus de 24.000 soldats en Allemagne, ce qui est encore beaucoup et je pense encore plus que tout autre pays d'Europe. Nous souhaitons des forces supplémentaires en Pologne, et aussi des forces dans les Pays baltes. C'est pourquoi c'est une mesure stratégique qui renforce la dissuasion et rassure nos alliés", a indiqué Mark Esper. 


Le chef du Pentagone Mark Esper.

Pour le chef du Pentagone, ce repositionnement représente donc un changement stratégique "majeur et positif".

Mais quelques minutes à peine après ses propos, Donald Trump a expliqué que ce retrait était dû au refus de l'Allemagne de "payer plus" pour sa contribution à l’Otan. 

Déception en Allemagne

Même si leur nombre a diminué depuis la Guerre froide, l'Allemagne accueille plus de soldats américains que n'importe quel autre pays européen. Ce qui est un héritage de l'occupation alliée après la Seconde guerre mondiale.

Le retrait de ces forces américaines pourrait avoir un impact financier important pour les villes concernées, notamment Stuttgart où se trouvent les commandements pour l'Europe et l'Afrique (Africom).

Lire aussi → Berlin ne peut plus compter sur Washington pour assurer sa sécurité

En effet, le quartier général militaire pour l'Europe doit être transféré de Stuttgart en Belgique. Le commandement militaire américain pour l'Afrique (Africom), qui se trouve aussi à Stuttgart, pourrait également déménager.  Fritz Kuhn, le maire de Stuttgart, regrette cette décision.  

"Ce n'est pas une bonne façon de faire. Ça ressemble à une mesure punitive. Entre amis, de telles choses ne sont pas vraiment habituelles", a-t-il dit. 

Quant au ministre de l'Intérieur de l'Etat régional de la Rhénanie-Palatinat, où sont basés 18.500 soldats américains, il a souligné que sa région devait se préparer "à des pertes d'emplois" à cause de cette décision.

Les démocrates et une partie des républicains de la Chambre des représentants américaine pourront-ils faire aboutir cette stratégie ? Après tout, sa mise en œuvre finale dépendra en grande partie de la réélection de Donald Trump en novembre.

Écouter l'audio 16:21

Pourquoi des soldats américains sont stationnés en Allemagne ? // Des milliers de réfugiés déplacés en Grèce

 

 

 

 

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !