Le rêve brisé de Patrice Emery Lumumba | Afrique | DW | 17.01.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Le rêve brisé de Patrice Emery Lumumba

Le 17 janvier 1961, Patrice Emery Lumumba était assassiné. Retour sur l'héritage du père de l'indépendance de la République démocratique du Congo aux Congolais de 2018.

Écouter l'audio 02:08

"Les Congolais doivent se réapproprier leur histoire"

Il y a 57 ans était assassiné Patrice Emery Lumumba, ancien Premier ministre et père de l’indépendance de la République démocratique du Congo. Aujourd'hui, que reste-t-il de son héritage chez les Congolais ?

La crise politique que traverse le pays, avec le report de l'élection présidentielle, semble illustrer l'écart entre la figure charismatique de Lumumba et une génération de politiciens surtout préoccupés à conserver leur pouvoir.

Pour François Lumumba, fils ainé de Patrice Lumumba, les hommages rendus à son père, au lieu d’être un rituel, devraient interpeller la jeunesse et la classe politique congolaises sur la nécessité de militer pour des valeurs démocratiques, et la connaissance de l’histoire du pays. Au micro de la DW, il affirme que "l’action de Lumumba, son discours, son approche sont encore d’actualité, car il n’était pas l’homme du slogan, [il parlait] de justice sociale, une projection sur l’avenir qui reste encore valable jusqu’à maintenant".

L’historien Kambayi Buatshia regrette quant à lui que le rêve de Lumumba pour tous les Congolais de toute l’Afrique ait été brisé. Il appelle à "revenir à l’histoire congolaise [afin que cette] histoire congolaise habite le Congo".

Pour savoir ce que les Congolais rencontrés dans la rue par notre correspondant à Kinshasa gardent de Patrice Lumumba, cliquez sur la grande photo ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet