Le Prix Goncourt 2021 revient à un Sénégalais | Afrique | DW | 03.11.2021

Découvrez le nouveau site de DW Afrique

Testez en exclusivité la version beta de DW Afrique. Votre avis peut nous aider à améliorer le nouveau site.

  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Le Prix Goncourt 2021 revient à un Sénégalais

Mohamed Mbougar Sarr, qui apparaissait comme un des favoris cette année, a remporté le Goncourt pour son roman "La plus secrète mémoire des hommes".

Le président de l'Académie Goncourt, Didier Decoin, qui n'avait pas caché son admiration pour le roman de Mohamed Mbougar Sarr.

Le président de l'Académie Goncourt, Didier Decoin, qui n'avait pas caché son admiration pour le roman de Mohamed Mbougar Sarr.

Mohamed Mbougar Sarr devient à 31 ans le premier écrivain d'Afrique subsaharienne à être distingué par le plus prestigieux des prix littéraires français.

Son œuvre "La plus secrète mémoire des hommes" a séduit les membres du jury. 
Tout comme Amélie Nothomb, Mohamed Mbougar Sarr faisait figure de favori, et c’est lui qui l'a emporté dès le premier tour, avec six voix sur les dix du jury. 

"Je ressens beaucoup de joie. Tout simplement", a-t-il déclaré, à son arrivée au restaurant Drouant où le prix lui a été remis.

Tradition respectée

Après une édition 2020 par visioconférence, le Goncourt était remis, comme le veut la tradition, au restaurant Drouant, dans le quartier de l'Opéra à Paris.

Mbougar Sarr a remporté le Goncourt avec son roman La plus secrète mémoire des hommes.

Mbougar Sarr a remporté le Goncourt avec son roman "La plus secrète mémoire des hommes".

"Avec ce jeune auteur, on est revenu aux fondamentaux du testament du Goncourt", a affirmé le secrétaire de l'Académie, Philippe Claudel. Le président de l'Académie Goncourt, Didier Decoin, de son côté a salué un "hymne à la littérature" en parlant de l’œuvre de Mohamed Sarr.

Lors de la délibération, d'autres voix sont allées au Français Sorj Chalandon pour "Enfant de salaud" et à l’écrivain haïtien Louis-Philippe Dalembert pour “Milwaukee Blues". 

Le prix Goncourt, décerné par un jury de sept hommes et trois femmes, rapporte un chèque de dix euros, mais il garantit des ventes en centaines de milliers d'exemplaires.

Le sacre en 2020 de "L'Anomalie", roman fantasque d'Hervé Le Tellier, avait généré en librairie un engouement jamais vu depuis "L'Amant" de Marguerite Duras en 1984, avec plus d'un million d'exemplaires vendus.

La rédaction vous recommande