Le parlement somalien désavoue le président Abdullahi Yusuf | Afrique | DW | 15.12.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le parlement somalien désavoue le président Abdullahi Yusuf

Nouvelle crispation politique en Somalie après l'annonce dimanche par le président Abdullahi Yusuf du limogeage du premier ministre Nur Hassan Hussein ainsi que du gouvernement . Une décision rejetée par le parlement

default

La Somalie, le mal de la corne de l'Afrique. Arme de guerre saisie par les islamistes.

C'est un véritable camouflet que le parlement somalien a infligé ce matin au président Abdullahi Yusuf Ahmed en rejetant le limogeage du premier ministre Nur Hassan Hussein et du gouvernement de transition. Réunis a Baidoa, siège des institutions de transition, les parlementaires ont rejeté par 143 voix contre 20 la décision prise par le president de revoquer le premier ministre. Depuis des mois, les deux hommes sont en désaccord sur la conduite à suivre à l'égard de l'opposition islamiste. Robert Wiren spécialiste de la Somalie.

Les différences d'appréciations se sont manifestées en particulier sur l'accord de Djibouti avec la branche de l'Alliance pour la Relibération de la Somalie, les islamistes modérés. Cet accord ne plait pas au président

Somalia Polizisten in Mogadishu

Policiers somaliens dans une rue de Mogadiscio


Le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Somalie, Ahmedou Ould Abdallah se dit préoccupé par cette nouvelle crispation politique qui intervient alors que les troupes éthiopiennes se préparent à quitter le pays et la communauté internationale ne parvient toujours par à mettre sur pied une veritable force de stabilisation .

Pour Rachid Abdi de ICG (International Crisis Group), il faut envisager un accord qui inclurait tous les groupes islamistes.

La somalie est vraiment dans une situation difficile mais je pense que ce qui doit être fait c'est d'encourager un accord de partage du pouvoir qui inclurait les islamistes qui contrôlent une bonne partie du pays


Depuis la chute du dictateur Siad Barré en 1991, les nombreuses tentatives pour ramener la paix en Somalie ont été vaines. Les successeurs du despote se sont retournés les uns contre les autres. Depuis 17 ans, le pays est ravagé par la guerre civile et compte au moins un millions de réfugiés

Islamistische Rebellen in Somalia

Islamistes radicaux du mouvement Al Shabab dans un camp d'entrainement







  • Date 15.12.2008
  • Auteur Georges Ibrahim Tounkara
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GGTK
  • Date 15.12.2008
  • Auteur Georges Ibrahim Tounkara
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GGTK