Le pape envoie des signes de réconciliation | Vu d′Allemagne | DW | 13.02.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le pape envoie des signes de réconciliation

L'annonce du voyage du pape en Israël et les efforts de l'Allemagne pour limiter l'endettement public à l'avenir intéressent particulièrement les journaux allemands.

default

Le pape Benoît XVI

Papst und US Juden

Le pape a rencontré jeudi au Vatican de hauts représentants de la communauté juive américaine.

Le voyage du pape en Israël, un signe de réconciliation, titre la Süddeutsche Zeitung, qui note un apaisement après la polémique provoquée par la réhabilitation de l'évêque négationniste Richard Williamson. Devant des représentants du judaïsme, Benoît XVI a trouvé des mots forts, qui ne laissaient la place à plus aucun doute. Le pape a qualifié toute minimisation de l'Holocauste d'intolérable. Il s'est excusé pour les souffrances endurées par les juifs au cours de l'Histoire et a demandé pardon à Dieu. Autre message envoyé par le Vatican : le pape se rendra au mois de mai en Israël. L'occasion pour Benoît XVI de montrer à quel point il juge important le dialogue entre les religions et les points communs entre juifs et chrétiens. Quel que soit alors le gouvernement israélien en place, il obtiendra le soutien du Vatican à un moment où Washington prépare une nouvelle politique concernant le Proche-Orient. Quant aux Palestiniens, le Pape leur accordera aussi son attention, et leur adressera des paroles de réconfort pour mieux supporter leur difficile situation.


Schuldenuhr in Berlin tickt

A Berlin, une horloge indique la progression quotidienne de l'endettement public en Allemagne.

Accord sur un changement de la constitution pour freiner l'endettement, lit-on en Une de la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Dans le courant du mois, le Bundestag, la chambre basse du parlement allemand, étudiera un projet de modification de la constitution, rapporte la FAZ, projet qui pourrait être adopté d'ici quelques mois. La nouvelle règle prévoit que les seize Etats régionaux allemands ne contracteront plus de dettes publiques à partir de 2020.


Le système de limitation de l'endettement ne fonctionnera pas, affirme de son côté la Tageszeitung. C'est pourtant une bonne idée : si la grande coalition décide de plus ou moins interdire de nouvelles dettes publiques, il sera à l'avenir plus difficile d'accabler les générations futures avec toujours plus de nouveaux crédits. Mais malgré cette contrainte à se montrer économe pour le bien des autres, un nouvel endettement de grande envergure sera toujours possible – et toujours utilisé, estime le quotidien. A l'avenir aussi, chaque coalition gouvernementale pourra, grâce à sa majorité au Bundestag, déclarer l'état d'urgence en matière d'économie et de finance. Et avec raison : car s'il y avait déjà une interdiction de l'endettement, le gouvernement ne pourrait pas lutter contre la crise actuelle comme elle le fait aujourd'hui.

  • Date 13.02.2009
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GtTb
  • Date 13.02.2009
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GtTb
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !