Le Nord malien en question | Afrique | DW | 17.04.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le Nord malien en question

Des contacts ont eu lieu entre des émissaires du président malien intérimaire Dioncounda Traoré et des membres de groupes rebelles en position dans le Nord du Mali. Ces contacts ont eu pour cadre la ville de Nouakchott.

Le MNLA se déclare prêt à dialoguer sur la question du Nord

Le MNLA se déclare prêt à dialoguer sur la question du Nord

La délégation malienne qui s'est rendue dimanche à Nouakchott était dirigée par l'ex ministre malien Tiébilé Dramé, envoyé spécial, accompagné par le directeur de cabinet du président intérimaire du Mali. Elle a quitté Nouakchott lundi à destination de Bamako, après avoir rencontré des membres du Mouvement national de libération de l'Azawad MNLA et du groupe islamiste Ansar Dine.

Le Nord du Mali est coupé du reste du pays par des groupes rebelles

Le Nord du Mali est coupé du reste du pays par des groupes rebelles

Pas de détails sur les éléments de discussion mais chacune des parties a montré qu'une prise de contact était nécessaire pour résoudre le problème de la coupure du Mali en deux morceaux. Tiébilé Dramé a laissé entendre dimanche que Bamako avait demandé à Nouakchott de lui trouver des interlocuteurs crédibles parmi les rebelles installés sur son territoire. On y comprend que la Mauritanie devient un acteur important dans la résolution de cette crise. Et un membre du MNLA a parlé de contacts positifs.

Mais si dialogue il y a, selon le MNLA, il sera hors de question de remettre en cause le principe de création d'un Etat de l'Azawad.

Auteur : Fréjus Quenum
Edition : Marie-Ange Pioerron

Écouter l'audio 02:02
Now live
02:02 min

" On n'a rien à voir, on n'a pas d'histoire à partager avec le Mali " ( Membre de la rébellion touarègue MNLA )

Audios et vidéos sur le sujet