1. Aller au contenu
  2. Aller au menu principal
  3. Voir les autres sites DW
Nasser Bourita Außenminister Marokko
Image : Getty Images/AFP/F. Senna

Le Maroc alerte sur le redéploiement des djihadistes

Rodrigue Guézodjè
28 juin 2018

Le groupe terroriste se redéploie vers les sous-régions africaines. Le Maroc évoque la présence de 10 000 combattants sur le terrain.

https://p.dw.com/p/30Qti

'La branche la plus active d'Al-Qaïda est en Afrique' - Nasser Bourita - MP3-Stereo

La nébuleuse terroriste connait un véritable redéploiement vers les sous-régions africaines. C'est une alerte donnée ce mardi 26 juin par le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à l'occasion de la réunion régionale de la coalition mondiale contre Daech pour l'Afrique, à Casablanca.

Le chef de la diplomatie marocaine a annoncé la présence sur le continent africain de quelques dix mille combattants du groupe Etat islamique et Al-Qaïda au Maghreb islamique. Un chiffre qui paraît alarmant pour certains observateurs. "La branche la plus active d'Al-Qaïda est en Afrique", explique Nasser Bourita. 

Multiples facteurs de développement 

Il rappelle que "le Maroc a déjà attiré l'attention sur ce problème il y a plus d'une quinzaine d'années". Le ministre évoque les conditions dans lesquelles se développent les mouvements terroristes. "La fragilité politique, le sous-développement économique, la croissance démographique, la multiplication d'acteurs non étatiques, etc. Tout cela peut attirer les mouvements terroristes vers l'Afrique", explique-t-il. 

Nasser Bourita appelle à une synergie d'actions entre les différentes régions menacées. La réunion de ce mardi aurait donné lieu à des engagements concrets pour tenter de lutter contre le phénomène. 

Vous pouvez écouter l'interview complète de Nasser Bourita en cliquant sur l'image ci-dessus.