Le Coronavirus, un coup dur pour la culture mais pas un K.O. | Médiathèque | DW | 21.05.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Médiathèque

Le Coronavirus, un coup dur pour la culture mais pas un K.O.

Il est trop tôt encore pour chiffrer les pertes que représentent la fermeture des musées et des cinémas ou l’annulation de divers festivals. On sait seulement déjà que les dégâts seront colossaux. Chaque jour, on comprend aussi ce que cela veut dire de ne plus avoir accès à la culture. Mais si le coronavirus paralyse les activités culturelles, il ne viendra pas à bout de la création.

Écouter l'audio 30:00

S’il fallait citer un domaine d’activités, victime collatérale majeure de la Covid-19, ce serait sans-doute celui de la culture. La pandémie n'est pas encore maîtrisée mais on sait déjà que les pertes en terme de bénéfices et d'emplois seront colossales. Et on entrevoit aussi lentement mais sûrement ce que cela signifie de ne plus avoir accès aux lieux culturels. De ne plus pouvoir partager une bière en échangeant sur le dernier livre que l’on a lu. Sur le dernier film que l’on a vu. Sur le dernier titre sur lequel on a dansé ou chanté. Sur le dernier mariage auquel on a participé. 

Pour autant, tout n’est pas triste et sombre. Et si le coronavirus signifie l’arrêt des activités culturelles, il ne signifie pas l’arrêt de l’activité artistique. Partout dans le monde, des artistes continuent de créer, de nouvelles œuvres émergent, des solutions sont imaginées et inventées. 

C’est de tout cela dont on parle dans cette émission spéciale, avec vous, auditeurs et auditrices. Et aussi, bien-sûr, avec les premiers concernés : les habitants et habitantes de cette vaste planète que l’on nomme culture. 

Ont contribué à cette émission : 

Toussaint Tiendrebeogo, chef de l'entité de la diversité des expressions culturelles à l'Unesco

Ben Saouti, chef de la mission culturelle de Tombouctou pour l'Unesco 

Sandrine et Adrienne Borck, directrices du Cinénova (Cologne)

et

Julien Adayé (DW, Abidjan), Henri Fotso (DW, Douala), Robert Adé (DW, Dakar), Reliou Koubakin (DW, Bonn), Pacha Edoh Noumon (Bonn) 

Ecoutez notre émission spéciale en cliquant sur l'image ci-dessus.

Liens