Le contrôle des frontières orientales de l′Europe | Europe | DW | 08.01.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Le contrôle des frontières orientales de l'Europe

Des dizaines de milliers d’immigrants risquent leur vie pour traverser la Méditerranée sur des embarcations de fortune. Mais d'autres voies d’immigration existent, comme celles des frontières orientales de l’Union.

An officer, right, of Frontex, a European Union agency that coordinates the operational cooperation between member states in the field of border security, looks on as a Romanian border policeman shows a point of interest, near the Sculeni border crossing between Romania and Moldova, Sunday Oct. 26, 2008. Frontex officers will work with the Romanian border authorities over the coming weeks on issues regarding the European Union eastern border. (AP Photo/Olimpiu Gheorghiu)

Les agents de la Frontex travaillent avec la force militaire roumaine

L' Ukraine fait face depuis le début des années 2000 à un afflux de candidats à l'immigration illégale vers l'Union Européenne. Des milliers de personnes, venues de toute l'Asie, d'Ex-URSS mais aussi d'Afrique, tentent leur chance dans la région ukrainienne de Transcarpathie, qui se situe à la frontière avec la Roumanie, la Slovaquie et la Hongrie. L’année dernière, Kiev et Bruxelles ont signé un accord de réadmission qui indique que les sans-papiers peuvent désormais être renvoyés en Ukraine, si ces derniers sont entrés en Europe en passant par ce pays.

Un reportage de Camille Magnard.

La Moldavie est un des principaux fournisseurs d’immigrants illégaux dans l’est de l’Union européenne. La plupart d’entre eux passent par la Roumanie. Ce pays étant une porte d’entrée pour les Moldaves qui peuvent facilement se procurer un visa roumain pour quelques jours. Afin de contrôler cette frontière extérieure, l’agence européenne Frontex dispose, en cas d’urgence, d’équipes d’interventions rapides. Des équipes composées de policiers et de douaniers mis à disposition par les Etats de l’Union.

Reportage de Andrei Popov sur le contrôle d’un train au petit poste frontière de Nicolina, en Roumanie.