Le CNT doit être représentatif de la Libye | Afrique | DW | 08.09.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le CNT doit être représentatif de la Libye

Jean Ping, le Président de la commission de l'Union africaine, dit avoir reçu du Conseil National de Transition libyen l'assurance que toutes les sensibilités seront prises en compte dans le gouvernement de transition.

default

Les rebelles veulent le contrôle des derniers bastions pro-Kadhafi

C'est le préalable posé par l'Union africaine pour reconnaitre la légitimité du Conseil National de Transition (CNT). L'avenir de la Libye dépendra de la capacité des dirigeants du CNT à rassembler les différentes composantes de la rébellion. Ce qui devrait déboucher sur la formation d'un gouvernement de large consensus.

Mais le CNT, qui a promis d'organiser de nouvelles élections indépendantes et crédibles dans un délai de 20 mois, fait toujours face à des poches de résistance occupées par des pro-Kadhafi à Syrte et Bani Walid. Selon Majed Nehme, directeur du magazine « Afrique-Asie », la mission de réconciliation nationale ne sera pas une tâche facile. Ecoutez ci-dessous son analyse.

Vers une nouvelle coopération germano-libyenne

Par ailleurs une délégation libyenne, conduite par les nouvelles autorités du pays et comprenant des chefs d'entreprises nationales, est attendue à Berlin le 29 Septembre prochain. Les membres de la délégation rencontreront les opérateurs économiques allemands en vue d'arrêter de nouvelles stratégies de coopération économique et commerciale entre les deux pays. Ecoutez ci-dessous les précisions de Hans Meier-Ewert, secrétaire général d'« Afrika Verein », l'Association des entreprises germano-africaines. Il est au micro d'Abilinda Ebinda Ngboko.

Les Toubous : ces Noirs libyens marginalisés sous Kadhafi

Ils forment le tiers de la population libyenne mais ils ont été marginalisés sous le règne du guide libyen déchu, Mouammar Kadhafi. "Ils", ce sont des Noirs libyens appelés les « Toubous libyens ». Au début de la révolte, ils avaient aussi pris les armes et ont combattu aux côtés des combattants du Conseil national de transition, le CNT. Après la chute du "guide", ils veulent leur part du gâteau. Kossivi Tiassou a été à la rencontre du responsable de la plus importante association Toubou. Il a été l’auteur de la plainte déposée en juin 2009 contre Mouammar Kadhafi à la Cour pénale internationale, la CPI, pour crime contre l’humanité. Ecoutez ci-dessous les précisions.

Auteur : Bob Barry / Kossivi Tiassou
Edition : Kossivi Tiassou

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet