Le cacao ivoirien pourrit dans les entrepôts | Afrique | DW | 02.03.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Le cacao ivoirien pourrit dans les entrepôts

Les concessions sur les prix obtenues par la Côte d'Ivoire en 2020 sont en train de se retourner contre les producteurs de cacao, premières victimes de la crise qui dure depuis plusieurs semaines.

Voir la vidéo 04:20

Les négociants de cacao de Côte d'Ivoire, premier producteur mondial, veulent mettre fin au monopole des six multinationales du chocolat et ont exigé, dans un appel lancé début février, une plus grande part des contrats de commercialisation. 

Cet appel est la conséquence de la crise que traverse depuis maintenant plusieurs semaines le cacao ivoirien. Celui-ci ne trouve plus preneur et les fèves pourrissent dans les entrepôts. La cause ? Le cacao ivoirien serait devenu trop cher. En effet, les concessions sur les prix obtenues par la Côte d'Ivoire et le Ghana en 2020 sont en train de se retourner contre les producteurs. Le différentiel de revenu décent (DRD) de 400 dollars la tonne, qui s'ajoute au prix de la matière première, fait que le cacao ivoirien ne trouve plus acquéreur. Une crise qui rappelle le précédent de 1987-1988 et dont les premières victimes sont les producteurs de cacao.