L′avenir du Sahara occidental, les discussions s′annoncent difficile | Afrique | DW | 05.12.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

L'avenir du Sahara occidental, les discussions s'annoncent difficile

Une rencontre entre le Maroc et le Front Polisario débute ce 5 décembre pour tenter de relancer les négociations sur le territoire du Sahara occidental. Au point mort depuis 2012, chaque partie campe sur ses positions.

Écouter l'audio 02:06

"Les clés de la résolution de ce conflit sont entre les mains des  pays du Maghreb" (Ahmedou Ould Abdallah)

Cette rencontre est placée sous les auspices de l’envoyé spécial de l’ONU au Sahara occidental, l’ancien président allemand Horst Koehler. Présentée par l'ONU comme un "premier pas vers un processus renouvelé de négociations en vue de parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l'autodétermination du peuple du Sahara occidental", cette réunion sous forme de "table ronde" s'annonce difficile, alors que chaque partie campe sur ses positions.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a réclamé la veille de cette rencontre sur l'avenir du Sahara occidental, que les parties concernées "s'engagent dans des discussions de bonne foi, sans préconditions et dans un esprit constructif".

Quelles sont les chances de succès de ce rencontre ?

Pour l’ancien ministre mauritanien des Affaires étrangères entre 1979 et 1985, Ahmedou Ould Abdallah, les clés de la solution à ce conflit sont entre les mains des pays du Maghreb invités à Genève.

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter ses explications

Audios et vidéos sur le sujet