L′Asie du sud-est durement touchée par les séismes | International | DW | 02.10.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'Asie du sud-est durement touchée par les séismes

Plus de 1.100 morts, tel est le dernier bilan officiel provisoire du séisme qui a frappé mercredi l’île de Sumatra et plus particulièrement la ville portuaire de Padang, capitale de province de 900.000 habitants

default

Un marché détruit par le séisme à Padang, Sumatra

Anxieux, des dizaines de milliers de personnes sans abris redoutent qu’une nouvelle secousse sismique ne les frappe encore une fois. Une telle secousse a ébranlé à nouveau une autre région sinistrée, l’archipel des Samoa.

A Padang, toute la nuit, sur les décombres des immeubles effondrés, les secouristes ont déblayé des gravats, souvent à la main ou la pelle à la recherche de victimes. Pierre par pierre, poutre par poutre. Ce n’est que rarement que les gros engins sont utilisés. Des milliers de personnes sont toujours portées disparues et on espère dégager des survivants. De nombreuses équipes de secouristes n’ont pu accéder avec leurs engins dans certains quartiers périphériques de Padang, les routes étant infranchissables en raison des éboulements de terrains. D’heure en heure le nombre des victimes augmente, de plus en plus de familles sont en deuil.

Angoissés que la terre ne tremble à nouveau, des dizaines de milliers de personnes ont passé la seconde nuit dans la nature sur des hauteurs, tassés les uns sur les autres épuisés et désespérés. Comme cette femme:

"Nous sommes ici, parce qu’il ne reste plus rien de nos maisons -tout est détruit- et nous avons peur que la terre ne tremble à nouveau. Normalement nous vivons en bas près de la plage. Ici sur les hauteurs, on est plus en sécurité."

Des centaines de bâtiments se sont effondrés , des centaines d’autres sont endommagés à Padang. Des hotels, des écoles, des hôpitaux, des bureaux, des magasins. On manque encore d’engins techniques, de grues appropriés, mais l’aide internationale commence à se mettre en place.

Dans les îles Samoa dans le Pacifique Sud, après un séisme, un Tsunami, une vague géante de près de 8 mètres de haut a submergé et dévasté mardi de vastes régions de l’archipel. Les travaux de déblaiement se poursuivent. Une survivante:

Samoa Südsee Tsunami Flash-Galerie

Pago Pago, Samoa américaines

"J’ai été soudain emportée par les flots -sous l'eau, j’ai cherché à m’orienter, à m’accrocher à quelque chose à un poteau ou un arbre. Au bout de quelques temps j’ai pu sortir ma tête de l’eau et enfin j’ai pu respirer ."Près de 190 autres habitants des Samoa eux sont morts et de nombreux autres sont toujours portés disparus.

Aux Philippines, où la capitale Manille et sa région ont été submergées le 26 septembre par un déluge d'eau et de boue déversé par la tempête tropicale Ketsana , déluge qui a tué près de 300 Philippins, les habitants redoutent l'approche d'une nouvelle catastrophe naturelle: le "super typhon" Parma avec des rafales de 230km/h annoncés par les météorologues.

Philippinen Flut Sturm

Village de San Roque province de Laguna, à 40 kms au sud de Manille, Philippines

La présidente des Philippines, Gloria Arroyo a décrété ce vendredi l'état de catastrophe naturelle pour l'ensemble du pays.

En quittant les Philippines, la tempête tropicale "Ketsana" avait gagné en puissance. Se muant en typhon , elle a frappé aussi le Laos et le Vietnam où les autorités continuaient vendredi le décompte des victimes et l'évaluation des dégâts. Selon un dernier bilan, 16 personnes ont péri au Laos, au moins une centaine au Vietnam et 17 au Cambodge.

  • Date 02.10.2009
  • Auteur Ph.Pognan / JMB
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JwLQ
  • Date 02.10.2009
  • Auteur Ph.Pognan / JMB
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JwLQ
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !