La terre qui vaut de l′or | Europe | DW | 09.04.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

La terre qui vaut de l'or

Avec la flambée des prix des denrées alimentaires, les terres agricoles sont devenues une cible pour les investisseurs. L'Europe de l'est reste un important réservoir de surfaces agricoles qui attire les convoitises.

default

En novembre dernier, le Coréen Daewoo a acheté plus d'un million d'hectares à Madagascar. Au Soudan, pays touché par la famine, l’Egypte a racheté des terres dans le Nord qui lui permettent d’importer chaque année près de deux millions de tonnes de blé pour nourrir sa population. Ce phénomène touche aussi l’Europe, en particulier l’est du territoire qui reste un important réservoir de surfaces agricoles. Il s’agit pour l’essentiel de terres autrefois collectivisées revendues à des fonds d’investissements.

Ainsi, en Allemagne le prix moyen des terres cultivables est trois fois moins élevé à l’est qu’à l’ouest. Mais cette différence s’estompe. Depuis 2007, en effet, le prix de l’hectare a augmenté de 15 à 30 % dans certaines régions du Brandebourg. Une flambée qui reflète l’intérêt des investisseurs pour les rendements de la terre mais aussi l’appétit de l’état allemand, engagé depuis la réunification dans une politique de privatisation des surfaces agricoles de l’ex-RDA. Du coup, de nombreux agriculteurs locaux se retrouvent confrontés à de sérieux problèmes.

Reportage dans le Brandebourg de Sophie Grènery.

La Lybie investit dans l'ancien grenier à blé soviétique

Vue aérienne de champs agricoles en Ukraine

Vue aérienne de champs agricoles en Ukraine

Les terres agricoles Ukrainiennes seraient-elle le nouvel eldorado des investisseurs étrangers? En effet, l'Ukraine redécouvre son statut de grande puissance agricole, notamment pour ce qui concerne la qualité de son sol qui intéresse beaucoup de monde. A commencer par la Libye qui est sur le point d’acheter 100 000 hectares dans l'est du pays, dans le but de garantir sa sécurité alimentaire.

Ruée vers les terres noires ukrainiennes, l'ancien grenier à blé de l'URSS : c'est un reportage de notre correspondant à Kiev Camille Magnard.

Actualité de la semaine

Des manifestants brandissent le drapeau européen sur le Parlement moldave

Des manifestants brandissent le drapeau européen sur le Parlement moldave

La Moldavie est le pays le plus pauvre d’Europe, enclavé entre la Roumanie et l’Ukraine et tiraillé entre un héritage roumain et un ancrage politique à Moscou. Les manifestants qui ont mis à sac le Parlement protestent contre le résultat des élections qui a vu la victoire des communistes. Ce qui repousse à leurs yeux la perspective d'une adhésion à l'Union européenne. Le président moldave accuse la Roumanie de manipuler la situation.