La Mauritanie épargnée par le terrorisme | Afrique | DW | 19.12.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

La Mauritanie épargnée par le terrorisme

Alors que les pays du Sahel connaissent de très nombreuses attaques terroristes, la Mauritanie n'a pas été touchée depuis 2011.

Écouter l'audio 02:10

"J'ai espoir que cette politique de lutte continue" - El Boukhary Mohamed Mouemel

Pas un jour ne passe sans que la région du Sahel ne soit ébranlée par le terrorisme. L'attaque d'Inates et ses 71 morts la semaine dernière a même prouvé une fois de plus que le phénomène prend de l'ampleur. Or, si le Niger, le Mali et le Burkina Faso sont touchés, la Mauritanie est épargnée, le pays n’ayant connu aucun attentat terroriste depuis 2011. 

Lire aussi → Inates : une commune meurtrie par l'assassinat de ses chefs coutumiers

Espoir aussi pour l'avenir

Pour tenter de comprendre comment le pays fait face à la menace, El Boukhary Mohamed Mouemel, ancien colonel de l'armée mauritanienne et consultant en stratégie et sécurité, était sur la DW, dans la matinale info, ce mercredi 19 décembre. "Le menace persiste aux frontières, elle est toujours présente", expliquait-il. "Mais j'ai espoir que cette politique de lutte continue avec le nouveau régime"

Une politique qui est différente de celle du Burkina Faso, par exemple. "La Mauritanie n'a jamais été intermédiaire entre les preneurs d'otages et les autres parties", estime El Boukhary Mohamed Mouemel, alors que beaucoup estiment que le terrorisme a pris de l'ampleur au Faso après le départ de Blaise Compaoré, qui aurait en son temps réussi à "s'entendre" avec les terroristes pour protéger le pays. 

Vous retrouvez l'intégralité de l'interview avec El Boukhary Mohamed Mouemel en cliquant sur l'image au-dessus de cet article. 

Audios et vidéos sur le sujet