La loi martiale en Ukraine inquiète | Vu d′Allemagne | DW | 27.11.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

La loi martiale en Ukraine inquiète

Au menu de la presse allemande : la tension toujours vive entre Moscou et Kiev, mais aussi l’annonce de la naissance de bébés génétiquement modifiés en Chine. Une première très controversée.

La marine russe a capturé dimanche trois navires militaires ukrainiens et en a détruit un autre. La Russie bloque temporairement un détroit d'une importance stratégique, empêchant l'accès aux ports ukrainiens. Face à cette situation, l'Ukraine a déclaré la loi martiale. 

C’est ainsi que les derniers développements ont été résumés par la Tagesspiegel de Berlin. Le quotidien berlinois prévient d'ailleurs que "c'est ainsi que les guerres commencent."

Ces incidents russo-ukrainiens ne sont que la dernière étape d'une montée des tensions autour du détroit de Kertch, à l'extrémité de la péninsule de Crimée, annexée en 2014 par Moscou. La Russie revendique le contrôle de ce détroit, unique passage maritime reliant la mer Noire à celle d'Azov.

Le calcul politique derrière de la loi martiale

L'instauration de la loi martiale par l'Ukraine est très douteuse, analyse de son côté la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Quelle que soit la gravité de la situation en ce moment, les agressions des cinq dernières années de la Russie contre l'Ukraine ont été beaucoup plus sérieuses, note la Faz.

Pour le journal de Francfort, un soupçon subsiste : l'élection présidentielle prévue en mars prochain où le président sortant, Porochenko, a peu de chances d'être réélu.

Cela pourrait donc être un moyen de faire reporter la présidentielle. Mais cette constellation est un cadeau pour la propagande moscovite qui l’accueille déjà avec joie, estime la Faz.

La décision (l'instauration de la loi martiale), sans précédent depuis l'indépendance de cette ex-république soviétique en 1991 a été prise à l'initiative du président Porochenko qui l'a justifiée par le risque accru d'une offensive terrestre russe.

Des bébés génétiquement modifiés

Enfin en Chine, on nous annonce pour la première fois la naissance de bébés génétiquement modifiés.

Pour die Welt, dans l’histoire de l’humanité, la Chine est le premier pays à entrer dans les livres d'histoire et à se positionner à la pointe des nouvelles technologies en matière des sciences de la vie.

On ignore encore dans quelle mesure la tentative a réussi et si les deux filles vont subir des conséquences à long terme. En outre, rappelle die Welt, dans le domaine de la biotechnologie, les premiers essais n’ont presque jamais été de grandes réussites.

On ne peut que spéculer sur le nombre d'expériences inconnues du grand public. Dans l'état actuel des recherches, l'expérience chinoise est prématurée et irresponsable selon le quotidien.

Toutefois, la technologie existe et, malgré tous les dangers, les avantages potentiels sont énormes, estime die Welt.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !