La guerre des kebabs | Dossier | DW | 11.09.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

La guerre des kebabs

Certaines villes italiennes font la chasse aux vendeurs de nourriture ethnique au motif que ceux-ci mettraient en danger la gastronomie nationale

default

Sale temps en Italie pour le couscous maghrébin, le poulet au curry made in India ou encore le kebab : la commune de Lucca , en Toscane, a interdit l’ouverture de nouveaux restaurants ethniques dans le centre historique. Le motif est de préserver le décor urbain et sauver la tradition culinaire italienne. Depuis, le parti xénophobe de la Ligue du Nord en a fait un leitmotiv dans le nord du pays. Par exemple, dans la petite commune de Capriate San Gervasio, où les vendeurs de kebabs sont désormais invités à ouvrir leur commerce en périphérie. A Rome, le maire Gianni Alemanno s’est lui aussi attaqué au problème mais son arrêté municipal a été rejeté. Celui-ci prévoyait la fermeture à une heure du matin des vendeurs de kebabs, glaciers et autres croissanteries. C’est un reportage à Rome de Thomas Chabolle.
  • Date 11.09.2009
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JdFk
  • Date 11.09.2009
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JdFk