La diplomatie à pied d′oeuvre pour faire baisser la tension dans l′est du Congo | Afrique | DW | 31.10.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La diplomatie à pied d'oeuvre pour faire baisser la tension dans l'est du Congo

La situation dans l'est de la République Démocratique du Congo préoccupe énormément la communauté internationale. Plusieurs initiatives diplomatiques sont en cours en vue de faire baisser la tension.

default

Soldats congolais dans le nord de Goma

Face à la plus grande catastrophe humanitaire qui se déroule en ce moment dans l'est du Congo Démocratique, la communauté internationale ne veut pas rester les bras croisés. De Paris à Londres en passant par Bruxelles, toutes les grandes chancelleries occidentales ont pris la mesure de la gravité de la situation. Les appels se sont multipliés ces dernières heures en vue d'une action concrète pour le retour de la paix et de la stabilité dans l'est du Congo. Le porte-parole de la diplomatie européenne, Javier Solana, a pris contact hier avec le président rwandais Paul Kagamé que la RDC accuse de soutenir directement sur le terrain les rebelles de Laurent Nkunda. De son côté, le commissaire européen à l'aide, Louis Michel, après avoir rencontré hier à Kinshasa le président Joseph Kabila, se trouve en ce moment à Kigali en vue de s'entretenir avec Paul Kagamé. Louis Michel espère arranger une rencontre entre les deux chefs d'état. John Klimssi porte parole du commissaire européen à l'aide:

Le commissaire européen passe un même message aux deux présidents.C'est l'importance du dialogue.Il n'y a pas de solution militaire.Il faut une solution diplomatique,une solution politique.

Kongo Kämpe gegen Rebellen Rebellenführer Laurent Nkunda

Le chef rebelle Laurent Nkunda

Le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon a pour sa part dépêché ses propres émissaires à kinshasa et Kigali. IL s'agit d'Edmond Mulet, sous-secrétaire général chargé des opérations de maintien de la paix et Haïlé Menkerios, sous-secrétaire général pour les affaires politiques chargé de l'Afrique.

Washington également suit la situation de près. La sécrétaire d'état américaine Condolezza Rice aurait personnellement téléphoné à Paul Kagamé et la secrétaire d'état adjointe aux Affaires africaines, Jendayi Frazer, est attendue ce vendredi à Goma avant de se rendre au Rwanda puis en Ouganda. Une tournée destinée à engager les leaders de la région à trouver une solution aux violences dans les grands Lacs.

Une réaction côté africain, le gouvernement sénégalais lance un appel solennel à l'Union africaine pour qu'elle se saisisse immédiatement du dossier,en convoquant un sommet ou en tenant d'urgence une réunion du conseil de paix et de sécurité de l'Union au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement.

On le voit, la diplomatie a décidé de reprendre les choses en main après avoir laissé les armes s'exprimer pendant des mois.

  • Date 31.10.2008
  • Auteur Georges Ibrahim Tounkara
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Fl8O
  • Date 31.10.2008
  • Auteur Georges Ibrahim Tounkara
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Fl8O