La Deutsche Bahn partiellement privatisée | Allemagne | DW | 29.04.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

La Deutsche Bahn partiellement privatisée

La Deutsche Bahn, les chemins de fer allemands, seront partiellement privatisés. A la clé: une modernisation et une plus grande compétitivité du dernier grand monopole public allemand.

The logo of the German Railway (Deutsche Bahn) is seen at left at the building of the Deutsche Bahn headquarters in Berlin Wednesday, March 14, 2001. At right the Reichstag building, where the German parliament discuss about a railway reform. (AP Photo/Markus Schreiber) (Photo für Kalenderblatt)

La DB, le logo de la Deutsche Bahn

Privatisation partielle de la Deutsche Bahn, à raison de 24,9% de l'activité de transport - passagers et marchandises. Le réseau ferroviaire en revanche, soit 34 000 kilomètres de rail, reste dans le giron de l'Etat fédéral. Un bon compromis entre les unions chrétiennes et les sociaux-démocrates, selon Volker Kauder, président du groupe parlementaire CDU/CSU au Bundestag:

Volker Kauder, Fraktionsvorsitzender der CDU/CSU Bundestagsfraktion spricht am Dienstag 4. Dezember 2007 auf dem CDU Parteitag in Hannover. (AP Photo/Michael Sohn)-- Volker Kauder, parliamentary faction leader of the CDU/CSU in Germany's parliament delivers his speech during the CDU party congress in Hanover, Germany, Tuesday, Dec. 4, 2007. (AP Photo/Michael Sohn) ***Zu Ostermann, Kauder: 'Unterm Strich bleibt, dass in beiden Ländern die Ministerpräsidenten Regierungen bilden werden'***

Volker Kauder, président du groupe parlementaire CDU/CSU

"Nous avons pris des mesures qui assurent un brillant avenir à la Deutsche Bahn. La société reste propriété de l'Etat, mais profite d'un capital extérieur pour moderniser ses infrastructures. Les chemins de fer allemands gagnent ainsi en attractivité, pour le plus grand bien des utilisateurs."

Mesures pas faciles à prendre cependant, car la grande coalition au pouvoir à Berlin était divisée sur la question. Les sociaux-démocrates du SPD craignaient notamment qu'une privatisation trop intense ne se traduise par la fermeture de petites lignes et de petites gares jugées non rentables. Kurt Beck, le président du SPD, se montre toutefois confiant:

Bahn Privatisierung oder nicht Kurt Beck

Kurt Beck, satisfait du compromis sur la Deutsche Bahn

"Nous avons prouvé que nous étions capables de prendre des décisions communes sur les grands sujets qui animent notre société. C'est une bonne chose pour la coalition."

La privatisation de la Deutsche Bahn devrait rapporter plusieurs milliards d'euros. Une part considérable des revenus devrait être consacrée à la rénovation des gares, à des travaux d'aménagement contre le bruit et à des mesures en faveur de la réduction des émissions de dioxyde de carbone.

  • Date 29.04.2008
  • Auteur Debrabandère, Carine
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Dqg3
  • Date 29.04.2008
  • Auteur Debrabandère, Carine
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Dqg3