La crise intensifie les attitudes racistes | Europe | DW | 14.07.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

La crise intensifie les attitudes racistes

Le rapport 2009 de la commission antiracisme du Conseil de l'Europe (Ecri) estime que la crise économique accentue les attitudes intolérantes et xénophobes. Les Roms sont en butte à l'hostilité ouverte...

Romanian tzigane families live in new shanty towns in north suburb of Paris, France on January 20, 2007. Foto: Mousse +++(c) dpa - Report+++

Les Roms doublement menacés: par la crise et le racisme

La crise a-t-elle une influence sur nos comportements sociaux, en particulier le racisme c'est á dire la crainte ou la haine de l'autre. Il semble bien que oui, s'il faut en croire un rapport de la Comission européenne contre le racisme et l'intolérance du Conseil de l'Europe.

Aggravation de l'intolérance

Son président Nils Muiznieks nous explique en ligne que les groupes vulnérables, victimes eux-mêmes dela crise sont désignés comme bouc émissaire par l' opinion publique. Le discours politique de plus en plus xénophobe relaye ce sentiment et renforce les formations d'extrême droite.

Drapeau bleu

Die blaue Fahne an den Stränden von Italien ist ein Garant für gute Wasserqualität, aufgenommen am 09.08.2008. Foto: Lars Halbauer +++(c) dpa - Report+++

le pavillon bleu flotte: une, deux, trois.. l'eau

Peut-on aller a la plage sans souci en Europe cette année ? Et bien oui, nous dit l'agence européenne pour l'environnement. 96% des eaux côtières sont propres. Son contrôle a porté sur quelques 15000 zones de baignade. Et cette année deux pays sont entrés dans la classe des meilleurs, la Bulgarie et le Portugal. Pour obtenir le drapeau bleu de l''UE, les critères sont sévères, et les municipalités s'engagent à mettre en place les infrastructures nécessaires sur la base du volontariat. Lisbonne la capitale portugaise possède une trentaine de kilomètres de littoral à l'embouchure du Tage. Toutes les plages ne bénéficient pas du drapeau bleu mais à Santo amaro et Caxias, de plages populaies, Marie-Line darcy a rencontré des vacanciers et des responsables, tous convaincus de la nécessité de cette réglementation.

Liens

  • Date 14.07.2010
  • Auteur Elisabeth Cadot/Edition Sebastien Martineau
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/OHs5
  • Date 14.07.2010
  • Auteur Elisabeth Cadot/Edition Sebastien Martineau
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/OHs5