La créativité pour lutter contre le Covid-19 en Afrique | Afrique | DW | 28.04.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

La créativité pour lutter contre le Covid-19 en Afrique

De la fabrication de respirateurs artificiels au Togo aux masques pour le personnel soignant en RDC et des stations de lavage automatique des mains au Bénin, les initiatives pour freiner le Covid foisonnent en Afrique. 

Écouter l'audio 02:21

"Nous avons constaté un manque de masques" (Yvette Kalimumbalo)

En Afrique, la riposte contre le Covid-19 s'organise à mesure que la pandémie prend de l'ampleur sur le continent. Pour de nombreux étudiants africains des filières scientifiques, le coronavirus apparaît comme une opportunité de faire preuve de créativité et d'innovation. 

Au Bénin, par exemple, des jeunes ont mis au point un système de lavage des mains sans tourner le robinet. 

Gonzalv Christophe Hounsokou, étudiant en master en sciences des matériaux, fait partie des initiateurs de ce kit de lavage moderne.

Pour lutter contre le Covid 19, le port des masques est rendu obligatoire dans beaucoup de pays africains

Pour lutter contre le Covid 19, le port des masques est rendu obligatoire dans beaucoup de pays africains

"C’est une initiative  d’un de nos professeur qui nous a regroupés pour réfléchir autour d’une solution qu’on puisse apporter  dans la lutte contre covid-19. C’est dans ce sens que nous avons réfléchi à fabriquer un dispositif automatique de lavage de main où contrairement à ce qu’on voit sur le terrain, ici on n’a pas à toucher au dispositif avant de se faire servir le savon et l’eau. Il fonctionne à l’énergie solaire, il est intégré d’une batterie, et nous avons tout un système d’automatisme à l’intérieur pour assurer le service de l’eau et du savon", explique l’étudiant.

Lavage des mains

Un dispositif intelligent de lavage des mains  existe également au Mali à l’initiative de l’atelier de constructions électroniques Donifab. 

Ces ingénieurs sont aussi présents sur WhatsApp avec un robot qui fournit des renseignements et des statistiques sur l’état d’avancement du coronavirus.

 L'esprit de créativité contre le Covid-19 fait aussi son chemin en RDC où des étudiants fabriquent des masques de protection pour le personnel médical.

Des scientifiques africains poursuivent les expériences dans le cadre de la lutte contre le Covid 19

Des scientifiques africains poursuivent les expériences dans le cadre de la lutte contre le Covid 19

Yvette Kalimumbalo, de la faculté des sciences et technologies appliquées à l'Université Libre des Pays des Grands Lacs de Goma, explique que les masques sont efficaces à 100% contre le Covid-19.

"Quand l’imprimante nous produit la première pièce que nous assemblons aux feuilles A4,  nous faisons l’assemblage. Nous mettons du plastique et lions les deux parties pour avoir une visière. L’objectif c’est la protection contre les projections des fluides du malade sur le visage du personnel soignant. Nous avons constaté qu’il y avait un manque de masques."

Pour la prise en charge efficace des patients gravement touchés par le coronavirus, les pays africains doivent s’approvisionner en dispositifs médicaux d’assistance respiratoire. 

Mais dans la plupart des centres hospitaliers, le nombre de ces appareils médicaux est insuffisant. 

Respirateur artificiels

Pour combler ce déficit, au Togo, des jeunes chercheurs  issus de différents laboratoires se sont regroupés pour lancer le premier prototype de respirateur artificiel fabriqué  au Togo. 

La Chine a fait des dons en matériels médicaux à plusieurs pays africains

La Chine a fait des dons en matériels médicaux à plusieurs pays africains

Selon Foli-Bebe Ousia Assiongbon,  le directeur exécutif d’EcoTecLab, 

"Ceci a été fait en s’inspirant d’oxygène et en utilisant de la ressource que nous avons localement. Nous avons découpé le matériau, assemblé avec le système de contrôle électrique qui permet au docteur de régler la quantité d’air et la fréquence d’air à envoyer au patient en phase terminale."

Ce respirateur artificiel a été fabriqué  grâce à une imprimante 3D. Mais l'utilisation de cet outil médical doit d'abord être approuvée par un conseil scientifique et les autorités du pays. 

Audios et vidéos sur le sujet