La corniche de Brazzaville victime des pluies | Afrique | DW | 10.01.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La corniche de Brazzaville victime des pluies

Une partie de la corniche s'est effondrée le 9 janvier à Brazzaville après de fortes pluies. Sa construction datait de moins de quatre ans. Les habitants sont consternés et réclament des comptes au gouvernement.

Voir la vidéo 00:46

La corniche de Brazzaville, haut-lieu de promenade du dimanche, est méconnaissable.  

Les officiels ne peuvent que constater les dégâts. Environ 500 mètres de trottoirs et d'accotements ont été détruits, entre le centre-ville et le pont du 15-Juin. 

Les Brazzavillois mettent en cause la qualité des travaux de la société chinoise China Road and Bridge Corporation (CRBC).

"C'est décevant quand même", constate Lionel Mbissa, un habitant de Brazzaville. "Les études n'ont peut-être pas été bien menées. Il n'y a pas eu de suivi au niveau du gouvernement."

"Ça fait mal parce que le jour de l'inauguration, on a entendu (qu'il y a) beaucoup d'argent", déplore pour sa part Constant Bilombo. "Il y a beaucoup d'argent de perdu, 72 milliards (de francs CFA), c'est beaucoup quand même."

Les Brazzavillois réclament des réponses de la part du gouvernement.

La corniche avait été inaugurée en février 2016, juste avant la réélection du président Sassou Nguesso.

Des dizaines de milliers de personnes à Brazzaville et à l'intérieur du pays sont touchées par les pluies diluviennes qui s'abattent depuis deux mois. Les pluies ont aussi provoqué des coulées de boue et des effondrements au Congo et en RDC voisine.

Avec AFP