Législatives maintenues au Mali malgré la pandémie de coronavirus | Afrique | DW | 20.03.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Législatives maintenues au Mali malgré la pandémie de coronavirus

Le premier ministre Boubou Cissé l'a confirmé ce jeudi : le scrutin doit bien se tenir les 29 mars et 19 avril prochain.

Écouter l'audio 00:41

Ecoutez le premier ministre

La pandémie de Coronavirus perturbe la vie sociale et politique de nombreux pays. La Guinée maintient les scrutins de dimanche 22 mars. C'est le cas aussi au Mali. Les législatives auront bien lieu les 29 mars et 19 avril prochain. C'est ce qu'a annoncé ce jeudi 19 mars le Premier ministre Boubou Cissé. Maintien "pour des questions de survie de la nation et de continuité de l'Etat", explique-t-il. "Nous allons maintenir les élections, les maintenir évidemment avec des précautions que nous allons faire prendre et des dispositifs que nous allons faire mettre en place. Il s’agit d’une question d’encadrement et de formation", a assuré Boubou Cissé. 

Pour l'heure aucun cas de coronavirus n'a encore été déclaré au Mali. Le pays a cependant déjà pris des dispositions comme la suspension des liaisons aériennes avec les pays touchés et la fermeture des écoles. 

Audios et vidéos sur le sujet