Légère reprise pour la zone euro | Dossier | DW | 13.12.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Légère reprise pour la zone euro

La zone euro sort d'une profonde récession, ce qui nécessite des réformes budgétaires et financières cohérentes. Néanmoins l'OCDE prévoit dans son dernier rapport une reprise légère de la croissance de 1,5% à 2%.

default

Pier Carlo Padoan, Economiste en chef de l'OCDE confirme le retour de la croissance

C'est la bonne surprise de ce rapport en effet, l'OCDE (organisation de coopération et de développement économique) affiche un optimisme relatif qui contraste avec l'atmosphère générale de crise autour de l'Euro qui s'est notamment exprimée la semaine derniére. Nous avons joint l'économiste Sebastian Barnes juste après la conférence de presse. Il est responsable du rapport et il nous explique pourquoi cet optimisme:" La raison c'est que la consommation a redémarré et les investissements sont aussi de retour."

14.12.2010 DW TV MADE IN GERMANY DBIX DEUTSCHLAND DEU

La confiance dans l'économie allemande a grandi malgré la crise.

Alors évidemment dans ce tableau plutôt positif, il y a des différences: certains pays comme la Gréce sont en mauvaise posture du fait de leur dette. Mais un autre pays se détache comme le meilleur élève, c'est l'Allemagne. Elle a une prévision de croissance meilleure que le reste de la zone Euro pour les deux années à venir - entre 2,1% et 2,2% - mais surtout beaucoup moins de chômeurs autour de 6% alors que la moyenne dans la zone euro est à 9,6% pour 2011. Pour Sebastian Barnes la recette de ce succès tient à deux facteurs: le dynamisme des pays émergents qui n'ont presque pas été touchés par la crise et vers lesquels exportent les Allemands. Le deuxième facteur est l'effort de reforme structurelle du marché du travail.

Réformes et discipline

Reformes structurelles au niveau du marché du travail et discipline budgétaire, voilà quelques-unes des clés du succès allemand. L'OCDE recommande donc pour l'avenir une amélioration de la discipline budgétaire de la zone euro et des pratiques bancaires. Avec une proposition intéressante: la mise en place de conseils budgétaires nationaux, c'est à dire des experts indépendants chargés de faire les prévisions du budget. Une sorte de contre-poids aux prévisions trop optimistes des ministéres des finances. Enfin l'OCDE recommande une politique de croissance, notamment pour les pays surendettés comme la Grèce, en favorisant par exemple l'installation d'entreprises. Cela redonnerait confiance á l'intérieur comme à l'extérieur du pays. La confiance un des moteurs des marchés financiers.

Auteur: Elisabeth Cadot

Edition: Marie-Ange Pieorron

La rédaction vous recommande