Kais Saied, le choix de la jeunesse tunisienne | Afrique | DW | 14.10.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Kais Saied, le choix de la jeunesse tunisienne

L'universitaire Kais Saied est élu président avec 72,71% des voix, devant Nabil Karoui. Portrait du nouvel élu, 61 ans et novice du pouvoir.

Kaïs Saïed hat die Wahl in Tunesien gewonnen (Reuters/A. Ben Aziza )

Kais Saied était déjà donné largement en tête dimanche soir

Dimanche soir des milliers de Tunisiens sont descendus dans la rue pour fêter la victoire de Kais Saied, notamment les jeunes. Ils ont choisi de lui faire confiance. "Tous les jeunes sont avec Kais Saied, donc c’est le président de la Tunisie. Il y a beaucoup de chômage donc on a besoin d’un président qui travaille beaucoup le côté économique". A l'image d'Ibdisseme Adaili, 90% des électeurs de 18 à 25 ans auraient voté pour l'universitaire de 61 ans, Kais Saied, selon l'Institut de sondage Sigma.

Son élection a été confirmée ce lundi soir par l'instance chargée des élections.

Revanche de la jeunesse

Une victoire qui sonne comme une revanche pour la jeunesse tunisienne, selon Riadh Sidaoui. Il dirige le Centre arabe de recherche et d’analyse politique et sociale à Genève, en Suisse.

Kombobild Kais Saied und Nabil Karoui

Le second tour de la présidentielle en Tunisie à opposé l'universitaire Kais Saied à l'homme d'affaire Nabil Karoui

"La jeunesse tunisienne a été marginalisée, depuis 2011, malgré qu'elle soit à l'origine de la révolution. Elle cherchait toujours des partis politiques. Elle a essayé avec le Front populaire en 2014. Aujourd’hui elle est à la recherche d’un espoir, de quelqu’un qui ne fait pas de la politique politicienne, qui n’a pas de parti politique, mais est indépendant et qui vient avec des valeurs. Cette jeunesse a trouvé en lui l’incarnation de ses aspirations.

Spécialiste du droit constitutionnel, il a pris sa retraite il y a un an de l'université publique. Néophyte en politique, il a percé dans les sondages au printemps, porté par un ras-le-bol de la classe politique.

Conservatiste et "propre"

Nombreux sont les jeunes qui affirment que Kais Saied sera un président juste. L’homme défend en effet un programme anti-corruption et dénonce le non-respect des lois constitutionnelles. Parfois difficile à cerner pour les commentateurs politiques, Kais Saied soutient aussi des positions très conservatrices : il est ainsi favorable à la peine de mort et opposé à l'égalité successorale entre hommes et femmes. 

Tunesien Präsidentschaftswahlen Kais Saied (picture-alliance/AA/N. Talel)

Kais Saied était connu du grand public pour ses commentaires sur les plateaux des principales chaînes de télévision durant la rédaction de la Constitution adoptée en 2014

Après avoir participé à la révolution, celui-ci a été membre du comité d'experts chargé de réviser la Constitution tunisienne en 2014. Une Constitution qui fait la part belle au Parlement. Les regards sont désormais tournés vers le parti d'inspiration islamiste Ennahdha, arrivé en tête des législatives qui est chargé de former le nouveau gouvernement.