Kadhafi stoppé par l′Aube de l′Odyssée | Afrique | DW | 20.03.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Kadhafi stoppé par l'Aube de l'Odyssée

La zone d'exclusion aérienne est désormais effective en Libye, selon l'état-major américain. Les frappes de la coalition internationale semblent avoir stoppé l'avancée des forces de Mouammar Kadhafi sur Benghazi.

default

Un avion de frappe français

L'opération baptisée “Aube de l'Odyssée” a commencé samedi après-midi. La voie entre Benghazi et Ajdabiah est désormais rouverte, ce qui devrait permettre aux insurgés de reprendre la route vers l'ouest. La France, la Grande Bretagne, les Etats-Unis, l'Italie et le Canada ont bombardé dans la nuit les forces loyales à Mouammar Kadhafi pour les stopper dans leur avancée vers l'Est du pays. Des avions ont détruit des chars libyens aux environs de Misrata et de Benghazi, des navires de guerre ont également tiré une centaine de missiles. Des explosions ont par ailleurs eu lieu à Tripoli. Le porte-avion français Charles-de-Gaulle, qui doit participer aux opérations aériennes en Libye, a commencé son appareillage dimanche à la mi-journée du port militaire de Toulon. L'amiral américain Mike Mullen précise que les frappes aériennes de la coalition n'ont pas pour but de "chasser Kadhafi du pouvoir" mais de "protéger les civils" libyens.

Libyen Bürgerkrieg Rebellen Panzer

Des insurgés célèbrent le tournant des événements, ici sur un char pris aux forces kadhafistes

Croisade ?

Le colonel Kadhafi prédit une longue guerre. Il a prévenu qu'il ne se laissera pas renverser par une "alliance de croisés". Selon lui, la Méditerranée et l'Afrique du Nord sont désormais un champ de bataille. La télévision d'Etat affirme que les raids aériens de la coalition internationale ont fait une soixantaine de morts.

Par ailleurs, l'offensive de Mouammar Kadhafi contre les insurgés de Benghazi de vendredi et de samedi a fait plus de 90 morts, selon des sources médicales. Benghazi où la population a accueilli avec soulagement mais aussi appréhension les premières frappes internationales.

Libyen Bürgerkrieg Frankreich Marine

Le porte-avion Charles de Gaulle devrait participer aux opérations

Réactions

Le chef de la Ligue arabe, Amr Moussa, a critiqué dimanche les bombardements de la coalition internationale sur la Libye. "Ce qui s'est passé en Libye ne correspond pas à l'objectif qui est d'imposer une zone d'exclusion aérienne", a-t-il déclaré à des journalistes.

Côté africain, le panel de chefs d'Etat sur la crise libyenne exige dans un communiqué la fin des hostilités. Il précise qu'une solution africaine doit être trouvée au conflit entre les forces kadhafistes et les insurgés de l'Est du pays.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers un article sur les réactions de la communauté internationale à cette opération "Aube de l'Odyssée".

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Yann Durand

La rédaction vous recommande