Kaboul a encore besoin d′aide | Vu d′Allemagne | DW | 07.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Kaboul a encore besoin d'aide

Le 7 octobre 2001, l'armée américaine lançait une intervention militaire contre le régime des taliban. Sous l'égide de l'Otan, de nombreux autres pays occidentaux, dont l'Allemagne, ont ensuite rejoint les Etats-Unis.

default

C'est la plus longue guerre dans laquelle Washington est impliqué

Si le régime des taliban est rapidement tombé, l'Afghanistan fait encore face à de nombreux problèmes : violence, corruption et instabilité politique. Les éditorialistes tirent un bilan mitigé de ces dix années de conflit.

Afghanistan Kabul Protest USA

Jeudi des manifestants ont demandé, à Kaboul, le départ des troupes internationales

Environ 150.000 soldats sont encore déployés sur place, rappelle la Frankfurter Allgemeine Zeitung, la plupart envoyés par des pays de l'Otan. L'engagement militaire ne durera pas dix autres années, en tout cas pas avec cette ampleur. Les électeurs occidentaux sont las de cette guerre – on se demande même comment l'intervention a pu durer si longtemps – et une grande partie des Afghans voit les troupes étrangères comme des occupants.

Dix ans de guerre en Afghanistan ? Pas pour les Allemands, estime die Welt. Cela fait seulement 18 mois qu'un membre du gouvernement allemand, l'ancien ministre de la Défense Karl-Theodor zu Guttenberg, avait admis que la Bundeswehr était engagée dans une guerre dans le pays. Avant cela, l'intervention était officiellement présentée comme une sorte de programme de construction de puits et de ponts, protégé par des armes. Les hommes politiques ont du mal à expliquer aux citoyens pourquoi des soldats allemands doivent mourir dans un pays lointain. Et pourtant, la lutte armée contre le danger terroriste était tout aussi justifiée en 2001 qu'elle est encore aujourd'hui.

Afghanistan Staatsbegräbnis für Ex-Präsident Rabbani in Kabul

L'ancien président Burhanuddin Rabbani a été assassiné en septembre

La Süddeutsche Zeitung considère que le président américain Barack Obama a fait une erreur en nommant une date précise de retrait des forces américaines. En 2014, les dernières troupes de combat devront avoir quitté le pays. En théorie, les trois années restantes pourraient suffire à renforcer la stabilité de l'Etat et les forces armées, et à lutter contre la corruption. Mais maintenant que cette date de retrait est officielle, les taliban n'ont plus besoin de prendre part aux pourparlers de paix, car ils savent déjà que dans trois ans, ils pourront obtenir bien plus qu'avec n'importe quel compromis négocié aujourd'hui.

Pour la Mitteldeutsche Zeitung, afin de permettre un futur retrait, il faut dans un premier temps un renforcement des troupes, mais aussi de l'aide civile. Kaboul a besoin de formateurs pour la police, de conseillers économiques et d'investisseurs. Le pays et ses habitants doivent se rendre compte qu'ils ont aussi des perspectives sans les taliban. Une conclusion à laquelle les pays engagés dans le conflit ont mis beaucoup trop de temps à arriver.

Auteur : Aude Gensbittel
Edition : Fréjus Quenum

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !