John Magufuli, le président de la Tanzanie est décédé | Afrique | DW | 17.03.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

John Magufuli, le président de la Tanzanie est décédé

L'annonce a été faite mercredi par le gouvernement. John Magufuli était hospitalisé mais les informations sur son état se faisaient rares.

John Magufuli est mort en plein second mandat à la tête de la Tanzanie

John Magufuli a été investi en novembre 2020

Le président de la Tanzanie était âgé de 61 ans. Celui qui est surnommé "bulldozer" est décédé après des semaines de fortes spéculations sur son état de santé. Certains affirmant qu'il avait contracté le virus Covid-19.

Depuis le début de la pandémie, John Magufuli a minimisé la dangerosité de la maladie. Entre-temps, il a publiquement mis en doute les tests effectués dans le pays en affirmant avoir fait tester secrètement une papaye, une caille et une chèvre, qui s'étaient tous révélés positifs.

Récemment, le gouvernement avait arrêté de fournir des informations sur le nombre de cas positifs dans le pays. Les derniers chiffres officiels communiqués datent de mai 2020.

John Magufuli inaugure la gare routière internationale ultra moderne à Mbezi Luis à Dar es Salaam (Archives - 24 février 2021)

John Magufuli inaugure la gare routière internationale ultra moderne à Mbezi Luis

Né le 29 octobre 1959, John Magufuli a fait ses études supérieures à l'Université de Dar es Salaam. Après une courte expérience dans l'enseignement, il a travaillé en tant que chimiste industriel avant de basculer en politique. Il s'était engagé avec le parti Chama Cha Mapinduzi (CCM).

Il a été élu député en 1995 et a été nommé la même année, vice-ministre de la fonction publique. Il a occupé d'autres fonctions ministérielles par la suite. 

Il a accédé pour la première fois au poste de président de la République en 2015 avec 58% des suffrages à la présidentielle.

Il décède alors que son second mandat a commencé en novembre 2020.