Jacob Zuma ou ″monsieur Téflon″ | Afrique | DW | 08.05.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Jacob Zuma ou "monsieur Téflon"

Samedi, Jacob Zuma deviendra officiellement le quatrième chef d'Etat d'Afrique du Sud. Dirigeant de l'ANC, le Congrès national africain, Jacob Zuma est une personnalité pour le moins controversé

default

Jacob Zuma

C'est le quotidien sud-africain The Star qui a trouvé l'analogie: Jacob Zuma c'est monsieur Téflon, du nom d'un revêtement particulièrement apprécié pour les ustensiles de cuisines, notamment les poêles, car anti-adhésif. Comme Jacob Zuma. Que ce soient les affaires de corruption ou de viol, aucun des dossiers pour les moins scandaleux auxquels il a été mêlé, ne lui a véritablement collé à la peau. Et cela, il le doit notamment à son instinct politique et à sa proximité avec le peuple. Selon Wolfgang Drechsler, correspondant en Afrique du Sud pour le quotidien allemand Handeslblatt, c'est cela qui lui a permis de s'imposer face à ses concurrents:

ANC Anhänger in Pretoria


„Il représente d'abord une rupture par rapport à l'ère désastreuse de Thabo Mbeki. Pour moi, il est tout simplement quelqu'un de nouveau, une nouvelle chance. Il ne faut pas oublier ce qui s'est passé dans le pays sous Thabo Mbeki, un homme que l'on a beaucoup surestimé. Jacob Zuma hérite d'un pays plongé dans une situation désastreuse et rien que pour cela sa présidence est une espèce de libération par rapport à l'étouffement que représentait la présidence de son prédécesseur"

Jacob Zuma Präsident Afrika Südafrika


Nouveau style certes. Mais reste à savoir si Jacob Zuma pourra se défaire de sa réputation sulfureuse. Connu pour ses déclarations retentissantes, il a récemment estimé que les juges de la Cour constitutionnelle n'étaient pas des Dieux. De quoi inquiéter ceux qui craignent un recul de l'indépendance de la justice au cours de sa présidence. Wolfgang Drechsler:

Südafrika Land und Leute Johannesburg Township Soweto

Soweto, l'un des Townships parmi les plus connus en Afrique du Sud


"Il est certain qu'il va falloir surveiller Jacob Zuma de très près, surtout en ce qui concerne la Cour constitutionnelle. Je pense sérieusement que Zuma a un problème pour comprendre la séparation des pouvoirs de l'Etat. Il va falloir le surveiller parce que pour quelqu'un qui était encore récemment accusé de corruption, c'est évidemment très tentant d'aller tripatouiller la constitution"


Pour ses détracteurs, Jacob Zuma est avant tout quelqu'un qui pourrait faire virer l'Afrique du Sud à gauche car, s'il a été élu, c'est aussi grâce au soutien des syndicats et du parti communiste. Dimanche, le nouveau président annoncera la composition de son gouvernement. Celle-ci devrait donner un premier aperçu de l'orientation économique que prendra le pays ces prochaines années.


  • Date 08.05.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze / Ludger Schadomsky
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/HmNy
  • Date 08.05.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze / Ludger Schadomsky
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/HmNy