Hans-Georg Maaßen, un chef du renseignement intérieur qui suscite la polémique | International | DW | 13.09.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Hans-Georg Maaßen, un chef du renseignement intérieur qui suscite la polémique

Les critiques envers le chef du renseignement intérieur allemand Hans-Georg Maaßen se multiplient. De plus en plus de politiciens demandent sa démission.

Dominik Grillmayer, politologue à l’institut franco-allemand de Ludwigsburg explique que la formation de la coalition entre conservateurs et socio-démocrates l’année dernière était déjà difficile. Puis il y a eu cet été une crise entre la chancelière Angela Merkel et son ministre de l’intérieur Horst Seehofer concernant la politique migratoire qui a presque aboutit à la chute du gouvernement. Selon Dominik Grillmayer "il y a une nouvelle crise majeure qui fragilise la chancelière, il faut vraiment s’attendre à une crise qui peut à la fin détruire cette coalition, c’est-à-dire que le gouvernement n’existera plus au bout de quelques jours."

Sondersitzung des Innenausschusses im Bundestag (picture-alliance/dpa/B.v. Jutrczenk)

Le chef du renseignement intérieur à pour l'heure le soutien du ministre de l'intérieur Horst Seehofer.

Une position pas assez neutre

L’élément déclencheur de cette crise actuelle : le chef du renseignement intérieur allemand Hans-Georg Maaßen est accusé de faire le jeu de l’extrême-droite. Après avoir rencontré plusieurs fois des hommes politiques de l’AfD, on lui reproche de ne pas être assez neutre – tel que son poste l’exige.

Et puis la semaine dernière, Hans-Georg Maaßen a affirmé qu’une vidéo montrant des agressions racistes lors des manifestations de Chemnitz serait fausse. Mais il a dû faire marche-arrière car les images étaient bien réelles. Suite à cela, Hans-Georg Maaßen a été auditionné à huis-clos par la commission des Affaires intérieures du Bundestag. Son chef, le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer, continue de le soutenir.

Des appels à la démission

Les sociaux-démocrates critiquent vivement le chef de l'Office fédéral de protection de la Constitution et réclament sa démission. Le FDP, le parti libéral, a jusqu’à présent soutenu Hans-Georg Maaßen. Mais désormais même dans ce parti les doutes commencent à apparaitre. Konstantin Kuhle dans une interview avec la radio publique SWR précise: "Je pourrais comprendre qu’on licencie M. Maaßen. Au moins je peux comprendre les doutes après ce qui s’est passé à Chemnitz et en ce qui concerne son comportement envers l'AfD." Justement ce comportement envers le parti de l’extrême-droite pourrait provoquer un nouvel éclat : la télévision publique ARD a dévoilé cet après-midi que Hans-Georg Maaßen aurait transmis des informations confidentielles à un membre de l’AfD. Maaßen a démenti avoir agi dans l'illégalité.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !