Guillaume Soro lance son ″comité politique″ | Afrique | DW | 15.02.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Guillaume Soro lance son "comité politique"

Une semaine après sa démission de la présidence de l'Assemblée nationale ivoirienne a annoncé la création de son mouvement pour la conquête de la présidence de la République. 

Écouter l'audio 02:02

"J'appartiens maintenant au Comité politique"

"Je ne suis pas un marabout ni un devin, j'ai dit je rends le tabouret, je vais chercher le fauteuil pour être plus confortable. Vous voyez aujourd'hui je suis déjà sur une chaise."

Guillaume Soro a donc décidé d'aller à la conquête du pouvoir. Il vient de mettre sur pied son outil pour conduire son projet qui pourrait le conduire jusqu'à la présidence de la République.

Pour l'ancien président de l'Assemblée nationale, il s'agit d'un "Comité politique". C'est le nom de son mouvement qu'il présente comme un "outil" et non un parti politique.

C'est ainsi qu'il l'a évoqué devant les journalistes conviés à son domicile pour une conférence de presse.

"J'appartiens maintenant au Comité politique. Donc ce sera au Comité politique de décider. Quant à la fin de Guillaume Soro, l'épilogue, seul Dieu sait. Et je ne suis ni Dieu ni marabout. En ce qui concerne le Comité politique qui vient de naître, ce n'est pas un parti politique. C'est un outil qui existe. Et j'invite les journalistes plutôt à observer les premiers pas du Comité politique."

La stratégie de Guillaume Soro

Selon Ouakatio Ouattara, proche du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), personne ne voyait venir Guillaume Soro avec un mouvement.

Il explique cependant qu'avec la naissance de ce Comité politique, l'ancien patron du parlement ivoirien se met à disposition des mouvements qui lui sont proches.

"En créant ce comité politique, cela répond à une stratégie dans laquelle il souhaiterait se positionner comme une autre voie politique et je pense que d'autres partis politiques qui sont proches viendront vers lui. Je pense que dans cette stratégie, il serait plus à l'aise pour dérouler sa machine politique."

Pour l'ancienne ministre de la Communication et fidèle collaboratrice de Guillaume Soro, la carrière politique de l'ex-chef rebelle ne fait que commencer avec la création de ce mouvement.

"Il avait annoncé qu'après son départ de l'Assemblée nationale, sa vie politique commençait", rappelle Affousiata Bamba Lamine. "Aujourd'hui, il crée un instrument, je pense qu'il faut le prendre comme ça. C'est un mouvement qui vient de naître."

Pendant les trente minutes qu'a duré cette conférence de presse, Guillaume Soro n'en a pourtant pas dit beaucoup plus sur sa stratégie et ses alliés potentiels.

Les journalistes qui espéraient en savoir plus ont été un peu déçus par le manque de clarté ou de contenu de son intervention.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !