Grogne des enseignants et étudiants au Gabon | Afrique | DW | 17.04.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Grogne des enseignants et étudiants au Gabon

Avec ou sans l’ensemble des partenaires sociaux, le gouvernement entend imposer ses réformes. Les élèves et étudiants protestent. Depuis le 8 avril, ils manifestent pour dire non aux nouveaux critères de bourses.

Écouter l'audio 01:57

"Nous nous sommes rassemblés pour faire entendre notre voix" (Elève)

Etre âgé(e) de 19 ans maximum et avoir obtenu au moins 12/20 de moyenne à l’examen. C’est désormais la condition pour avoir droit à une bourse d’études après le baccalauréat au Gabon.

Si le gouvernement dit viser l’excellence, en cherchant aussi à faire des économies, les élèves refusent de s’y plier.

Ils sont plusieurs milliers d’élèves à manifester pour demander au gouvernement de revenir sur sa décision. Celle d’octroyer les bourses d’études seulement aux élèves qui obtiendront 12 de moyenne sur 20 et qui sont âgés au plus de 19 ans.

Estelle Aline et Chris Marcus sont deux élèves de terminales au lycée d’Etat de Libreville "Vous-mêmes vous voyez dans quelles conditions nous étudions. Ce ne sont pas des conditions favorables pour demander aux élèves d’avoir 12. Donc, nous nous sommes rassemblés aujourd’hui pour faire entendre notre voix parce que nous, en tant qu’élèves de terminales, nous ne pouvons pas accepter cela".

"Si l’Etat veut vraiment que cela soit appliqué, il doit d’abord commencer à construire des écoles. Et cela pourra nous permettre certainement d’avoir les 12 qu’ils veulent", a déclaré, Chris Marcus, aussi élève.

Des réformes bénéfiques pour le gouvernement

Pour le gouvernement, la décision est prise dans le but de mener des réformes bénéfiques pour le plus grand nombre.

Et selon Julien Nkoghe Bekale, le Premier ministre du Gabon, cela a été décidé en accord avec le monde éducatif. Notamment les enseignants.

"Une loi a été prise en 2011. Et dans cette loi déjà, votée à l’Assemblée nationale, une voie préparée par la communauté éducative, il est dit clairement que le Bac on l’obtient à 17ans. Mais on n’a pas dit qu’on ne peut pas avoir le Bac à 30 ans ou même à 40 ans. Mais si vous avez le Bac à 19 ans et que vous avez 12 de moyenne, vous serez encouragé par l’Etat et vous aurez la bourse".

Dynamique unitaire, un groupe de syndicats du public, a rejeté les affirmations du Premier ministre.

Pour son vice-président, Simon Ndong Edzo : "Ni les actes adoptés aux états généraux de 2010, ni le décret 404/PR sur l’attribution des bourses ne font allusion à la moyenne de 12 sur 20 au bac et d'avoir l’âge de 19 ans. Les syndicats rejettent les accusations infondées et diffamatoires du gouvernement."

Jusque-là, les conditions d’attribution de bourses au Gabon imposaient d’avoir au moins 10 de moyenne sur 20 sans restriction d’âge et présenter son dossier à la Commission nationale d’attribution des bourses.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !