Goutte à goutte... | Vu d′Allemagne | DW | 13.03.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Goutte à goutte...

Les journaux allemands d'aujourd'hui reviennent sur le retrait des troupes allemandes d'Afghanistan, après la visite hier de la chancelière allemande dans ce pays, ainsi que sur le Forum mondial de l'Eau, à Marseille.

La date du retrait des soldats allemands est-elle vraiment arrêtée ?

La date du retrait des soldats allemands est-elle vraiment arrêtée ?

Cette visite d'Angela Merkel pourrait bien être la dernière pour une bonne part des soldats allemands déployés dans le cadre de la force de l'OTAN en Afghanistan, lance la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Malgré les craintes de retard de calendrier, la date prévue sera très certainement respectée. En effet, le retrait des troupes occidentales n'est pas seulement une affaire dangereuse sur le plan militaire, c'est aussi un énorme défi en matière de logistique. Surtout si ce retrait allemand doit être coordonné avec celui des autres partenaires de la coalition occidentale. De toute façon, cela ne changera plus grand-chose à la situation dans le pays. Dès l'annonce de ce retrait, les alliés ont perdu une grande part de leur pouvoir d'influence.

Afghanistan Land und Leute

Que deviendra le pays lorsque les soldats occidentaux seront partis ?

Ce retrait ne peut pas être retardé, même si la situation en Afghanistan devait empirer, renchérit die Welt. L'attention du monde occidental doit à l'avenir se concentrer sur un Pakistan doté du feu nucléaire et tout doit être fait pour stopper les extrémistes, promouvoir le développement économique et stabiliser cet État. Le succès est loin d'être assuré, mais c'est la seule option possible pour compenser la guerre perdue en Afghanistan.

Entre ceux qui estiment qu'il faut partir parce qu'il est impossible de continuer à aider ce pays et les autres qui croient qu'il faut partir pour éviter de créer davantages de dégâts, il reste peu de place pour la troisième option : le plan de paix, actuellement en cours de négociation, analyse la Süddeutsche Zeitung. D'autant que le massacre du week-end dernier apporte de l'eau au moulin de ceux qui diabolisent la présence occidentale en Afghanistan. Le temps presse et ce qui va se passer maintenant sera décisif pour l'avenir du pays.

Symbolbild Wasser

L'eau potable doit être accessible à tous

Les quotidiens allemands reviennent aussi sur le Forum mondial de l'Eau qui s'est ouvert hier à Marseille. Une réunion qui fait dire à die tageszeitung : de faux espoirs pour de vrais problèmes. Le fait que la plupart des chefs d'État ne se sont pas donnés la peine de venir montre bien le peu d'importance accordé à ce sujet. Ils ont bien d'autres chats à fouetter en raison de la crise financière. Il ne faut donc pas s'attendre à ce que ce forum débouche sur autre chose qu'une liste de tous les problèmes actuels. Ce n'est qu'un coup d'épée dans l'eau, conclut le quotidien de Berlin.

Auteur : Christophe Lascombes
Édition : Sébastien Martineau

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !