Ghana : John Dramani Mahama prête serment | Afrique | DW | 25.07.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Ghana : John Dramani Mahama prête serment

Le vice-président John Dramani Mahama a été investi président du Ghana. La prestation de serment a eu lieu mardi, quelques heures seulement après l'annonce du décès de John Atta Mills.

« Moi, John Dramani Mahama, par Dieu Tout Puissant, jure d'observer et de respecter scrupuleusement les dispositions de la loi de la République du Ghana. »

Ghana Präsident Atta Mills gestorben

Le défunt président John Atta Mills

Par cette déclaration, John Dramani Mahama s'est engagé mardi 24 juilet à présider aux destinées du Ghana. C'est la première fois dans l'histoire de ce pays qu'un président trouve la mort en cours de mandat. Et comme le dit le nouveau président, il n'avait jamais imaginé diriger le Ghana dans de telles conditions. Toutefois, il a promis de travailler en vue de préserver l'image de pays modèle qu'a le Ghana.

Même si on savait John Evans Atta Mills malade, son décès a surpris et attristé aussi bien la communauté internationale que les Ghanéens eux-mêmes. Ivan Green-Street, secrétaire du parti de la Convention populaire (CPP) :

« Lorsque nous avons appris cette terrible nouvelle, nous pouvons dire qu'au CPP, nous avons mis nos drapeaux en berne et cela comme signe de respect à un grand homme. Durant la rencontre pendant laquelle nous avons appris le décès, nous avons observé une minute de silence. C'était un grand monsieur dans sa vie privée et un grand monsieur dans sa vie politique. »

L'émotion était également présente du côté du principal parti de l'opposition, le Nouveau Parti patriotique, le NPP. Son porte-parole Jake Obetsebi :

Ghana Flagge

« Nous présentons nos sincères condoléances à son épouse et à sa famille. Nous présentons également nos condoléances à son parti, le Congrès national démocratique. Et comme signe de respect, notre parti a suspendu toutes ses activités concernant la célébration de son 20e anniversaire qui devait avoir lieu ce week-end. Également, notre candidat à la prochaine présidentielle, actuellement en campagne dans la région occidentale du pays, a immédiatement suspendu sa campagne et annulé toutes les autres activités de la campagne. Et tout le monde retourne à Accra. »

John Atta Mills est décédé cinq mois avant la fin de son mandat de président et quelques jours seulement après avoir célébré ses 68 ans. Il comptait postuler à un second mandat le 7 décembre prochain. Sur les causes de son décès, plusieurs sources indiquent que l'homme souffrait d'un cancer de la gorge.

Archives