Günter Nooke : le dialogue camerounais ne doit pas échouer | Afrique | DW | 02.10.2019

Découvrez le nouveau site de DW Afrique

Testez en exclusivité la version beta de DW Afrique. Votre avis peut nous aider à améliorer le nouveau site.

  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Günter Nooke : le dialogue camerounais ne doit pas échouer

Le conseiller Afrique de la chancelière allemande Angela Merkel souligne le lien entre la poursuite de l’aide au développement et la mise en œuvre de réformes pour sortir de la crise.

"S'il y a un désir au Cameroun que l'Allemagne assume un rôle spécifique, alors nous y réfléchirons. Je crois que nous avons une responsabilité à cet égard."

Ces propos de Günter Nooke illustrent la volonté de l’Allemagne de s'impliquer davantage dans la résolution de la crise anglophone qui sévit depuis trois ans au Cameroun.

Le rôle de l’Allemagne est important pour les Camerounais puisque le pays fut sous protectorat allemand à partir de 1884, avant d'être partagé entre la France et le Royaume-Uni à la fin de la Première guerre mondiale.

Kamerun Treffen Kardinal Christian Tumi mit Günter Nooke

Günter Nooke a rencontré le Cardinal Christian Tumi.

A l'issue de son voyage, le conseiller Afrique de la chancelière Angela Merkel a rappelé toutefois qu'il ne fallait pas trop attendre de Berlin :

 "L'Allemagne ne sera probablement pas en mesure de remplir le rôle que l'on attend d'elle. Mais nous ne pourrons pas complètement ignorer les attentes que nous avons envers nous-mêmes. J'ai l'impression que nous essayons toujours de nous en tenir plus ou moins à l'écart. Mon voyage contribue également à exercer une certaine pression sur nous pour que nous nous impliquions davantage ici."

L'aide au développement conditionnée par la sortie de crise

Dans le cadre de la coopération bilatérale technique, l'Allemagne dispose d'un fonds de développement  destiné au Cameroun. Mais cette aide risque d’être suspendue si le Cameroun ne parvient pas à maîtriser la crise, a prévenu Günter Nooke :

"Personnellement, je suis également convaincu que nous devons poursuivre notre coopération au développement. Mais il y a aussi un intérêt, en particulier au ministère fédéral des Affaires étrangères, à ce que nous ne fassions pas comme si de rien n'était  car il y a des terribles atrocités."

Le conseiller Afrique de la chancelière est clair : "de l'argent vient d'Allemagne mais on s'attend aussi à ce que ce conflit soit résolu et à ce qu'il y ait au moins un cessez-le-feu. Tous ceux qui luttent pour l'indépendance doivent rendre leurs armes et le gouvernement doit libérer les prisonniers."

Kamerun Edith Kahbang Walla und Günter Nooke

Günter Nooke en compagnie de la présidente du Cameroon people’s party, le CPP, Edith Kahbang Walla.

Günter Nooke a aussi insisté sur l'impératif d'organiser des élections régionales et communales à l’issue du grand dialogue national qui se poursuit en ce moment à Yaoundé.