Fukushima au niveau de Tchernobyl | International | DW | 13.04.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Fukushima au niveau de Tchernobyl

Mardi, les autorités japonaises ont décidé de faire passer le niveau de gravité de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima de 5 à 7, degré maximum sur l'échelle internationale des événements nucléaires.

default

Vue aérienne de l'unité 2 de la centrale de Fukushima

Mardi, Tokyo a surpris en décidant de relever le niveau de gravité de l’accident nucléaire de la centrale de Fukushima. Il est désormais à 7, ce qui signifie un rejet majeur de matières radioactives et des effets considérables sur la santé et l'environnement. C’est le niveau de gravité de la catastrophe de Tchernobyl, en Ukraine, en 1986.


Japan Regierungsprecher Yukio Edano und Ministerpräsident Naoto Kan

Naoto Kan, premier ministre (g.), Yukio Edano, porte-parole du gouvernement (d.)

Malgré le niveau 7, Tokyo veut rassurer

Pour autant, les autorités japonaises se veulent rassurantes. Elles soulignent que les émanations radioactives provenant de la centrale de Fukushima ne représentent que 10% des émanations de la centrale de Tchernobyl. Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, affirmait quelques heures après le passage au niveau 7 que la situation des réacteurs " avance pas à pas vers une stabilisation" et que les émanations radioactives étaient en diminution.
Discours contradictoire qui sème le doute parmi la population nippone.


L'avis de l'AIEA

L’agence internationale de l’énergie atomique, quant à elle, relativise ce niveau 7. Denis Flory, chef du département de sûreté et de sécurité nucléaire à l'AIEA :

"Les deux accidents se sont déroulés de manière très différente. La centrale de Tchernobyl était en fonctionnement lorsque la catastrophe est arrivée, et l’enceinte de confinement autour du réacteur a explosé. La centrale de Fukushima n’était pas en marche au moment du tsunami et les enceintes de confinement sont toujours intactes."


Réaction de la Chine

Le passage au niveau de gravité 7 a fait réagir la Chine. Un journal de la presse officielle chinoise estimait ce mercredi que Tokyo doit des excuses à ses voisins pour avoir, dit le journal, trop tardé à révéler la gravité réelle de l’accident de Fukushima.


Japan Erdbeben Atomkraft Atomkraftwerk Fukushima Kontrollraum

Salle de contrôle de la centrale de Fukushima

Pompage de l'eau radioactive

Malgré les répliques sismiques survenues lundi et mardi, les ouvriers de la centrale nucléaire accidentée ont commencé à pomper de l'eau hautement radioactive présente dans les installations de la centrale, une opération indispensable pour pouvoir reprendre les travaux de rétablissement des systèmes de refroidissement.


Auteur : Elise Cannuel
Edition : Fréjus Quenum

La rédaction vous recommande

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !