Franc CFA (2) : ″Cette stabilité ne profite qu′à une élite africaine″ (Kako Nubukpo) | Afrique | DW | 25.03.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Série franc CFA

Franc CFA (2) : "Cette stabilité ne profite qu'à une élite africaine" (Kako Nubukpo)

Les partisans du franc CFA mettent en avant la stabilité monétaire et des taux d'inflation bas. Mais pour l'économiste togolais Kako Nubukpo, cette stabilité ne profite qu'à une élite africaine

Écouter l'audio 02:10

"La stabilité du CFA ne concerne qu'une petite élite rentière connectée à l'Occident" (Kako Nubukpo)

Suite de notre série consacrée au franc CFA avec une interview de l'économiste togolais Kako Nubukpo. 

Ancien ministre de l'Evaluation des politiques publiques au Togo et aujourd'hui directeur de l'Obervatoire de l'Afrique subsaharienne à la Fondation Jean Jaurès, celui-ci se présente comme un vieil opposant au franc CFA.

Les partisans de cette monnaie commune mettent en avant la stabilité monétaire et des taux d'inflation bas. Mais pour Kako Nubukpo, cette stabilité ne profite qu'à une élite africaine tandis le secteur agricole, qui fait vivre 70% de la population, ne parvient pas à se financer à cause des taux d'intérêts élevés pratiqués par les banques.

En revanche Kako Nubukpo dément qu'il y ait un lien mécanique entre le chômage et l'immigration, comme a pu l'affirmer récemment Luigi Di Maio, le ministre italien du Développement économique. 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !