Foot-Ghana: ″On ne se laissera pas intimider par la criminalité″ Anas Aremeyaw Anas | DW Sport | DW | 22.01.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Foot-Ghana: "On ne se laissera pas intimider par la criminalité" Anas Aremeyaw Anas

Les journalistes d'investigation au Ghana ont révélé les scènes de pots de vin impliquant les arbitres et les responsables du football au Ghana. Ahmed Hussein Suale un des journalistes en a été victime.

Fußball-Afrikameisterschaft Ghana Fußballnationalmannschaft (Getty Images/AFP/J. Tallis)

La sélection ghanéenne de football

Après l'assassinat de son collègue Ahmad Hussein Suale mercredi dernier à Accra, Anas Aremeyaw affiche sa determination face à ceux cherchent à intimider les journalistes par la  barbarie.

Lui tout comme ses collègues journalistes engagés contre la corruption, avaient publié, pour rappel, un documentaire "number 12" mettant en évidence les cas de corruption filmés à l’aide de cameras cachées.

Des dizaines d’arbitres et plusieurs dirigeants de la Fédération ghanéenne de football y compris son président se voyaient ainsi proposer des pots de vin.

Suite à la révélation de ce scandale, plus de 50 arbitres ont été suspendus par la Confédération africaine de football (CAF). 

L'appel à la haine contre Ahmed Hussein Suale

Ouelques jours avant l' assassinat, un député du parti au pouvoir au Ghana Kenedy Agyapong avait diffusé la photo du journaliste Ahmed Husein Suale à la télévision nationale. Il aurait promis même une récompense à quiconque le passerait à tabac.

Ahmed Hussein Suale n'a pas été tabassé, mais assassiné à bout portant par trois balles alors qu’il rentrait à son domicile à Accra.

Anas Aremeyaw Anas estime que cet assassinat est la manière d'intimider lui et son équipe engagés pour éradiquer la corruption, mais qu'ils ne vont pas céder à cette barbarie:

"Le phénomène Anas n'est pas un individu, c'est un mouvement, c'est un groupe de personnes engagées, donc si on tue un Anas, comme cela vient de se passer, vous ne l’avez pas supprimé dans l'esprit des gens, j'encourage tout le monde à rester ferme et concentré, il y a beaucoup à faire pour rendre ce pays sûr, pour rendre rendre l'Afrique meilleure. C’est notre tour et si nous ne le faisons pas, la postérité ne nous pardonnera pas. "

Kevin-Prince Boateng prêté au Barcelone

Le transfert a été officialisé par le club catalan lundi soir. Le FC Barcelone cherchait cet hiver un attaquant pour assurer la doublure de l’Uruguéen Luis Suarez. Le choix a été porté sur Kevin-Prince Boateng.

Le natif de Berlin quitte l’Italie et son club US Sassoulo pour un prêt avec option d’achat 8 millions d’Euros. L’ancien joueur de Francfort, de Tottenham et de Milan, Kevin Prince Boateng, 31 ans , sera présenté jeudi en Catalogne.