Etudier à Fribourg : du restau U au Prix Nobel | Allemagne | DW | 07.10.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Etudier à Fribourg : du restau U au Prix Nobel

Un étudiant étranger n’est jamais seul à Fribourg. Sur les 30 000 étudiants inscrits à l’université, 17 % ne sont par originaires d'Allemagne.

« La vérité vous rendra libres » - devise de l'université de Fribourg-en Brisgau.

« La vérité vous rendra libres » - devise de l'université de Fribourg-en Brisgau

Quand le Club international (« Internationaler Club ») de Fribourg organise ses soirées tandem au bar du restaurant universitaire, on se croirait à la Tour de Babel. On y rencontre des étudiants originaires d’Espagne, de Chine, d’Inde, de Russie, d’Iran ou encore du Cameroun, tous à la recherche de leurs amis allemands, suédois, néo-zélandais, français ou polonais, avec qui ils ont rendez-vous pour un apprentissage mutuel de leur langue maternelle.

Un tandem de langue peut être le départ d'une belle amitié!

Un tandem de langue peut être le départ d'une belle amitié!

Ces soirées tandem ne sont qu’une des multiples facettes du programme semestriel de l’« Internationaler Club ». Ce club se charge pour ainsi dire d’occuper le temps libre des étudiants étrangers de Fribourg. Il a été créé en 2004, sur une initiative commune de l’université de Fribourg-en-Brisgau (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg), des quatre autres établissements d’enseignement supérieur que compte la ville, des œuvres universitaires ainsi que des paroisses catholique et protestante. L’objectif de ce club est de promouvoir les contacts entre les étudiants allemands et étrangers. L’alchimie fonctionne, pas seulement lors des soirées tandem, mais aussi à l’occasion de soirées à thèmes sur les pays du monde ou d’excursions dans les environs, proposées chaque semestre et qui suscitent toujours l’engouement des étudiants.

Encadrement international

Côté loisirs, il y a donc le Club international. Mais pour gérer les aspects pratiques de leur séjour, les étudiants étrangers peuvent s’adresser à l’« International Office » situé dans le bâtiment qui abrite le rectorat de l’université Albert Ludwig, sur la Fahnenbergplatz (Place Fahnenberg). Ce bureau aide les étudiants étrangers à répondre à leurs questions concernant le logement, les finances, les bourses ou les différentes disciplines enseignées. Depuis l’automne 2008, il propose également un « Point info » qui évite à certains de courir les couloirs de l’université et de faire inutilement la queue dans différents services. Le « Point info » est ouvert à heures fixes durant le semestre et les employés qui y travaillent se tiennent à la disposition des étudiants pour leur fournir des renseignements utiles tels que le nom d’un service précis ou celui d’un interlocuteur particulier à qui ils peuvent ainsi s’adresser directement pour faciliter leurs démarches.

L’excellence à tous les niveaux

Un professeur de droit de l'université de Fribourg accueille les étudiants de première année.

Un professeur de droit de l'université de Fribourg accueille les étudiants de 1ère année

Parmi les 3000 étudiants étrangers de l’université Albert Ludwig, nombreux sont ceux qui ont désormais la possibilité de suivre en langue anglaise une grande partie des enseignements dispensés au cours de leurs études. Les sciences humaines – la philosophie, la sociologie et l’allemand – mais aussi les microsystèmes ou la sylviculture sont quelques-unes des spécialités de l’université. Par ailleurs, l’établissement compte parmi les neuf « universités d'élite » d’Allemagne, récompensées par l’Etat fédéral et les Länder pour l’excellence de leurs recherches de haut niveau. A noter : dans le courant du XXe siècle, neuf chercheurs de l’Albert-Ludwigs-Universität ont reçu un Prix Nobel. Des personnages célèbres ont enseigné ici, comme le théologien et philologue Erasme de Rotterdam ou encore le philosophe Martin Heidegger.

Echanges soutenus

Toutes ces têtes pensantes ont vécu dans cette ville dont la situation géographique, à la croisée de l’Allemagne, de la France et de la Suisse, a grandement inspiré chercheurs et enseignants. Fribourg fait ainsi partie, à l’instar de six autres universités de la région dont celles de Bâle et Strasbourg, de la Confédération européenne des universités du Rhin supérieur (EUCOR). Cette confédération permet aux étudiants des établissements concernés de (dé)passer les frontières pour suivre des cours magistraux en langue allemande, anglaise ou française.

Auteur : Pia Gram

Edition : Naïma Guira

La rédaction vous recommande

Liens