1. Aller au contenu
  2. Aller au menu principal
  3. Voir les autres sites DW
Des électeurs dans un centre de vote du village de Beshaha (21.06.2021)
38 millions d'électeurs sont enregistrés mais tous ne votaient pas ce lundiImage : T. Dinssa/DW

En Ethiopie, l'espoir de paix par la voie des urnes

21 juin 2021

L'Ethiopie a connu une journée électorale calme. Certains espèrent que la paix n'est plus loin. Or, des accusations de fraude pourraient gâcher la fête.

https://p.dw.com/p/3vIn0

Les Ethiopiens se sont rendus aux urnes ce lundi (21.06.2021) pour des élections législatives et régionales longtemps attendues, après avoir été repoussées à deux reprises.

Le gouvernement a déclaré ce jour férié pour permettre à tous de se rendre dans les bureaux de votes. Une partie des 38 millions d'Ethiopiens étaient attendus aux urnes, dont près de deux millions dans la capitale Addis Abeba.

La joie de voter pour la première fois

Samuel Alemayehu : "Je pense que celle ci est meilleure aux précédentes"

Certains ont fait la queue pendant plusieurs heures devant les bureaux de vote à Addis Abeba, impatients de pouvoir voter lors de ces élections que le gouvernement décrit comme les premières élections réellement démocratiques en Ethiopie.

"Nous espérions que ces élections seraient légitimes et démocratiques. Sans aucune crainte, nous nous disons entre nous pour qui nous allons voter. Jusqu'à maintenant, lors les cinq élections que nous avons eues, il n'y avait pas autant d'espoir. Maintenant nous sommes assis ici et attendons de voter”, confiait dans la journée, Abraham Berhanu qui attendait de voter avec ses amis. 

>>> Lire aussi : L'Ethiopie, un partenaire qui inquiète l'Europe

"C'est la première fois que je vote, mais j'ai l'impression que c'est différent. Je pense qu'ils ont organisé et coordonné cela de manière démocratique et légitime. Je pense que celle ci est meilleure que les précédentes”, se réjouit Samuel Alemayehu qui, plein d'espoirs, votait pour la première fois.

L'espoir que le calme demeure au-delà des résultats

Le Premier ministre éthiopien Abviy Ahmed est venu voter dans le village de Beshaha
Le Premier ministre Abiy Ahmed (ici la main sur la poitrine) subit son premier test électoralImage : T. Dinssa/DW

Le parti d'Abiy Ahmed est donné favori dans ce scrutin. Une victoire qui serait l'occasion pour le Premier ministre de conforter sa légitimité à la tête du pays.

Mais plusieurs régions de l'Ethiopie n'ont pas pu participer à ce vote pour des raisons logistiques et sécuritaires.

Gosa Eshaye est convaincu que l'élection est la voie vers la paix, même si le report du vote dans plus de 100 circonscriptions l'inquiète.

"Si tous les bureaux de vote dans le pays pouvaient voter en même temps, ce serait mieux car nous saurions les résultats dans l'immédiat. Maintenant les résultats seront repoussés, et j'ai peur que cela ne crée des problèmes".

Des problèmes d'insécurité à travers le pays viennent toutefois ternir ces élections, notamment le conflit dans la région du Tigré, où les civils souffrent d'une crise humanitaire de grande ampleur.

En Oromia également, les deux partis d'opposition boycottent le scrutin.

A Addis Abeba, le vote s'est déroulé dans le calme. Les résultats sont attendus aux alentours du 1er juillet. 64 autres circonscriptions voteront le 6 Septembre 2021.

Passer la section Sur le même thème