Ennahda cherche à rassurer | Afrique | DW | 16.07.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Ennahda cherche à rassurer

Le parti tunisien islamiste tient son congrès depuis jeudi. Le premier en Tunisie depuis 1988. Il devait se terminer dimanche soir, mais les débats ont duré toute la nuit et le vote se poursuit ce lundi.

Rachid Ghannouchi, leader of the Ennahda movement, Tunisia's main Islamist political party, speaks at a news conference in Tunis June 13, 2012. REUTERS/Zoubeir Souissi (TUNISIA - Tags: POLITICS)

Rachid Ghannouchi Ennahda Partei Bewegung Tunesien Islamisten

Quatre jours n'auront donc pas suffit pour Ennahda, le parti aux "30.000 prisonniers", réprimé sous Ben Ali et au pouvoir depuis les élections d'octobre dernier. Le millier de participant doit encore se mettre d'accord sur la stratégie économique du parti et se choisir un dirigeant.

Ennahda se présente comme une formation islamiste modérée et a voulu durant ce congrès asseoir cette position, en vue des élections législatives et présidentielle de mars 2013.

Découvrez le reportage à Tunis de notre correspondant Thibaut Cavaillès.

Écouter l'audio 01:57
Now live
01:57 min

Ennahda s'est présenté comme un parti islamiste modéré lors de son premier congrès depuis 23 ans

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !