Djibouti de nouveau dans la tourmente | Afrique | DW | 22.12.2015

Découvrez le nouveau site de DW Afrique

Testez en exclusivité la version beta de DW Afrique. Votre avis peut nous aider à améliorer le nouveau site.

  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Djibouti de nouveau dans la tourmente

Les bilans divergent au lendemain des échauffourées qui ont agité Djibouti lundi. D'après l'opposition, plusieurs de ses membres ont été blessés et le bilan officiel est d'au moins sept morts.

Le président Ismaël Omar Guelleh est au pouvoir depuis 1999

Le président Ismaël Omar Guelleh est au pouvoir depuis 1999

Lors de sa réunion, l'opposition devait discuter d'une autre intervention de la police survenue plus tôt dans la journée. Là, une vingtaine de personnes auraient été tuées selon l'opposition tandisque les autorités parlent d'au moins sept civils tués et vingt-trois blessés.

Plusieurs puissances occidentales et asiatiques disposent de bases militaires sur le sol djiboutien

Plusieurs puissances occidentales et asiatiques disposent de bases militaires sur le sol djiboutien

Quoi qu'il en soit, le petit pays de la corne de l'Afrique connaît une nouvelle vague de tensions. Alors qu'une élection présidentielle est prévue l'année prochaine en avril. Le président Ismaël Omar Guelleh devrait se présenter pour briguer un quatrième mandat.

La Constitution, amendée en 2010, ne limite plus le nombre de mandats présidentiels. Que cachent toutes ces violences et pourquoi cette réaction toujours musclée de la police ?

Ecoutez ci-dessous l'interview de Jean-Loup Schaal, président de l'Association pour le respect des droits de l'homme à Djibouti !

Audios et vidéos sur le sujet