Difficile pour Nkurunziza de se faire entendre | Afrique | DW | 04.11.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Difficile pour Nkurunziza de se faire entendre

La situation demeure préoccupante au Burundi malgré le nouvel ultimatum de cinq pour désarmer lancé par le président Pierre Nkurunziza. La nuit d’hier, des tirs se sont, encore faits entendre dans la capitale Bujumbura.

Écouter l'audio 07:31
Now live
07:31 min

"... le gouvernement voulait donner une vision ethniste au problème actuel…" (Pascal NIYONIZIGIYE)

Le message du président a été précédé de celui du président du sénat qui selon des sources concordantes avait lui aussi appelé à réprimer ceux qui ne déposeront pas les armes. L’analyse de Pascal NIYONIZIGIYE, il enseigne les Relations internationales à l’Université de Bujumbura.

Ecoutez Pascal NIYONIZIGIYE en cliquant sur l'image ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet