Des soldats de la paix débarquent à Bissau | Afrique | DW | 18.05.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Des soldats de la paix débarquent à Bissau

Les premiers soldats non armés de la force de la Cédéao sont arrivés en Guinée-Bissau. C'est le début du déploiement de 629 hommes, dont la mission est de soutenir la restauration de l'ordre constitutionnel.

Premier point : il s'agit de soldats non armés. 70 ont débarqué jeudi en provenance du Burkina Faso à l'aéroport de Bissau, à bord d'un avion civil. Ils ont été acheminés à la base militaire de Cumere, à 35 kilomètres de Bissau, dans des casernes de l'armée récemment rénovées. Des soldats nigérians sont aussi attendus ce vendredi. D'autres pays comme le Sénégal et le Togo enverront également des troupes. À terme, ce sont en tout 629 militaires en provenance de pays de la Cédéao qui seront déployés.

Juntasprecher Da Walna Bissau-Guinea

Le porte-parole de la junte Dabana Na Walna

Relève pour les soldats angolais

Cette force doit sécuriser les organes de la transition issus du coup d'État du 12 avril et aussi remplacer les 600 soldats angolais de la Missang, la Mission d'assistance angolaise, dont la présence était devenue une source de tension entre l'armée bissau-guinéenne et le PAIGC, l'ex-parti au pouvoir.

À en croire les putschistes du 12 avril, c'est la présence de cette mission militaire angolaise qui avait motivé le coup d'État. Les putschistes continuent d'ailleurs d'accuser la Missang de soutenir les autorités renversées. Mais avec le déploiement de la force de la Cédéao, les quelque 600 soldats angolais qui étaient là depuis plus d'un an devraient maintenant quitter la Guinée-Bissau d'ici au 30 mai.

L'arrivée des premiers soldats de la Cédéao a eu lieu le jour de l'investiture du nouveau Premier ministre de transition, Rui Duarte Barros, nommé par le président de transition, Manuel Serifo Nhamadjo. La Cédéao prévoit une période de transition d'un an.

Auteur : Eric Segueda
Édition : Jean-Michel Bos

La rédaction vous recommande

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !