Des cas d′école | Vu d′Allemagne | DW | 13.11.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Des cas d'école

Les grands quotidiens nationaux se concentrent aujourd'hui sur le nouveau FBI allemand et sur l'économie, avec le nouvel accord salarial conclu dans la métallurgie et la récession annoncée par les experts.

default

En Allemagne, les écoliers ne sont pas les seul à se faire des cheveux.

En une pourtant de certains quotidiens, dont la Tageszeitung, la controverse sur la politique scolaire du gouvernement est illustrée par un écolier endormi sur son pupitre et ce titre : l'Etat abandonne les collégiens. Comme la plupart d'entre eux ne satisfont plus aux standard d'instruction minimum, ces standards ne feront tout simplement plus l'objet d'une validation par le biais d'examens. Ainsi, les « Hauptschulen », qui sont en Allemagne une forme de collège de base, risque bien de devenir une voie de garage, voire une impasse. Le quotidien de Berlin revient aussi en première page sur l'accord tarifaire a minima conclu in extremis dans la métallurgie.

Warnstreik IG Metall in Wismar Logo auf Fahne

Les accords, c'est toujours mieux avant la grève, qu'après...

Un résultat salué par d'autres confrères comme la Frankfurter Runsdchau par exemple, qui se félicite que l'accord trouvé permette, par la croissance régulière du pouvoir d'achat des travailleurs, d'entretenir la demande intérieure et ainsi, de stabiliser l'économie du pays.

Die Welt se félicite qu'une nouvelle grève soit ainsi épargnée au secteur-clé de l'économie allemande. La crise financière touche à son tour les syndicats qui ne veulent pas plus d'emplois mieux rémunérés, mais des emplois sûrs. En ces temps difficiles, les grèves font mauvais effet dans le paysage social. Et nombreux sont ceux qui n'auraient pas cru l'IG Metall capable d'être aussi raisonnable.

Ortsschild Rezession

Sans commentaires

La Frankfurter Allgemeine Zeitung élargit ce débat au pronostic de récession en Allemagne prononcé hier lors de la publication du rapport annuel des cinq grands instituts de recherche économique du pays. Dans une telle perspective, le nouveau tarif salarial conclu est déraisonnable. L'ensemble de la branche prend ainsi un pari risqué sur l'avenir qui ignore délibérément quelques possibilités de flexibilisation du système. Comme ses confrères, le quotidien revient également sur les nouveaux pouvoirs accordés hier par le Bundestag au BKA, l'Office fédéral de police criminelle.

BdT- Schäuble Datenspeicherung Transparent Big Schäuble is watching you

Le nouveau Big Brother allemand ?

Ce qui fait dire à la Süddeutsche Zeitung par exemple que ce nouveau FBI à l'allemande pourra violer les droits fondamentaux sans que les personnes visées le sachent et donc, qu'elles puissent se défendre. Le caractère commun de ces nouvelles procédures d'enquête par écoutes téléphoniques et autres espionnages des ordinateurs privés, c'est le secret. Mais les conditions préalables posées à l'exercice de ces activités secrètes sont si vagues qu'elles érodent les principes fondamentaux de la garantie de protection juridique que l'Etat doit apporter à ses citoyens.

  • Date 13.11.2008
  • Auteur Lascombes, Christophe
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FtkT
  • Date 13.11.2008
  • Auteur Lascombes, Christophe
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FtkT
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !