De remous en remous... | Vu d′Allemagne | DW | 18.08.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

De remous en remous...

Outre les JO, l'un des thèmes majeurs de la presse allemande d'aujourd'hui est le soutien sans fard apporté par Angela Merkel à la Géorgie. Mais les quotidiens allemands reviennent aussi sur l'agitation qui règne au SPD.

default

Venu du pays des super-héros, il est l'homme qui valait 8 médailles d'or

Michael Phelps, l'homme-poisson des Américains, a détrôné Mark Spitz et ses sept médailles d'or. La une de la Süddeutsche Zeitung est éloquente avec un photomontage présentant l'ancien et le nouveau héros de l'univers olympique. En-dessous par contre, le quotidien de Munich revient sur le soutien apporté par Angela Merkel au gouvernement géorgien. Après avoir dit son fait sans ambages à Dmitri Medvedev et critiqué les actions militaires disproportionnées de l'armée russe, la chancelière a renforcé les espoirs des Géorgiens d'adhérer à l'OTAN... un jour.

Russland Deutschland Angela Merkel bei Dimitri Medwedew in Sotschi

A Sotchi, Angela Merkel n'a pas été tous sourires avec Dmitri Medvedev

Et puis, la chancelière n'est pas tombé dans le piège de l'activisme populiste en agitant l'épouvantail d'une nouvelle Guerre Froide, se félicite la Frankfurter Rundschau. Le gel des relations entre l'Occident et la Russie n'aurait pas seulement porté préjudice au gouvernement de Medvedev, mais aurait aussi supprimé aux Occidentaux d'importantes possibilités d'influencer le cours des choses.

Flagge EU Georgien und Nato

L'espoir des Géorgiens: adhérer enfin à l'Alliance Atlantique

Pour autant, les craintes de Moscou face à l'extension de l'Alliance atlantique sont injustifiées, explique la Tageszeitung. Les traditionnalistes de la Place Rouge jouent de leurs anciennes phobies pour maintenir leur pouvoir. Or cette alliance militaire qu'est l'OTAN se transforme de plus en plus en alliance politique et en fait, c'est le caractère pacifique de cet autre modèle de civilisation qui fait vraiment peur à l'élite autocratique russe. Le quotidien de Berlin se penche aussi sur les remous qui agitent le SPD au sujet des tractations avec la gauche radicale en Hesse.

Kurt Beck SPD Vorsitzender

Les remous se font de plus en plus forts au SPD. Le capitaine ne tient-il plus la barre ?

Ce que la Frankfurter Allgemeine Zeitung évoque en ces termes : le chef du SPD a averti le SPD hessois qu'il devrait assumer seul les conséquences d'un échec dans la prise du pouvoir au parlement régional avec l'aide du parti de la gauche radicale d'Oskar Lafontaine. Et évoque aussi le retour sur la scène politique de Franz Müntefering, qui avait quitté ses fonctions l'an dernier pour soigner son épouse frappée d'un cancer et qui est décédée il y a trois semaines.

Franz Müntefering auf Pressekonferenz

Franz Muentefering serait-il le nouveau messie du SPD ?

Pour die Welt, ce retour sur la scène politique permettrait peut-être au SPD de sortir de la crise dans laquelle il s'englue. Müntefering, de nouveau président du SPD ? Beaucoup le souhaitent.

  • Date 18.08.2008
  • Auteur Lascombes, Christophe
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/F0Ab
  • Date 18.08.2008
  • Auteur Lascombes, Christophe
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/F0Ab
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !