Covid-19: un pont aérien pour renforcer la lutte en RDC | Afrique | DW | 08.06.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Covid-19: un pont aérien pour renforcer la lutte en RDC

L'UE a convoyé un cargo dans le cadre d’un pont aérien humanitaire alors que le nombre de cas positifs augmente de manière préoccupante.

La délégation de l'UE a apporté de l'aide à la RDC (picture-alliance/abaca/M. Thierry)

La délégation de l'UE a apporté de l'aide à la RDC

Une délégation de l’Union européenne (UE) séjourne depuis lundi (08.06.20) en République démocratique du Congo (RDC).

La délégation, conduite par Janez Lenarcic,  commissaire européen à la Gestion des crises, a convoyé un cargo dans le cadre d’un pont aérien humanitaire.

Des médicaments contre les épidémies

Le cargo humanitaire de l’UE comprend des médicaments et du matériel médical. Un geste qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la République démocratique du Congo et l’Union européenne, comme l’a souligné le commissaire européen Janez Lenarcic :

"La République Démocratique du Congo a des amis et parmi ses amis figure l’Union européenne qui doit soutenir votre pays dans sa lutte contre les épidémies, dans ses efforts pour créer la sécurité et la prospérité pour le peuple congolais. La coopération entre l’Union européenne et la République démocratique du Congo est ancienne. Nous commémorons cette année le 60e anniversaire de nos relations diplomatiques."

Avant d’être reçue par le président Félix Tshisekedi, la délégation composée de Philippe Goffin, ministre des Affaires étrangères et de la Défense de la Belgique, et son homologue français, Jean-Yves le Drian, a d’abord rencontré le coordonnateur du secrétariat technique de la riposte contre la pandémie, Jean-Jacques Muyembe, et le premier ministre Sylvestre Ilunga.

Faible taux de mortalité

Pour Jean-Jacques Muyembe, la mortalité est encore faible mais il faut préparer les provinces à faire face :

"La mortalité est faible pour le moment, ça nous l’avons remarqué ici à Kinshasa. Mais à Lubumbashi, la mortalité est encore à 9%. Lorsque la maladie va apparaitre dans plusieurs provinces, ça va être un grand problème. Il faut maintenant préparer ces provinces, avoir les respirateurs, de l’oxygène disponible, il faut encore les encadrer."

La délégation de l’Union européenne est attendue mardi (09.06.20) à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo.

Le pays a déjà franchi la barre de 4.000 cas confirmés de Covid-19. Onze de ses 26 provinces sont touchées pour l’instant par la pandémie.

Audios et vidéos sur le sujet