De plus en plus d’immeubles s’effondrent en Côte d’Ivoire | Afrique | DW | 07.03.2022
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

De plus en plus d’immeubles s’effondrent en Côte d’Ivoire

A Abidjan, la capitale économique, douze immeubles se sont écroulés depuis 2021, faisant des morts et de nombreux blessés.

L'immeuble de quatre étages qui s’est effondré dans la nuit de dimanche à lundi

L'immeuble de quatre étages qui s’est effondré dans la nuit de dimanche à lundi

Fin février, un immeuble de 7 étages en construction s'est effondré, tuant sept personnes et faisant 21 blessés, ainsi que de nombreux dégâts matériels. Un autre immeuble de 4 étages habité s’est effondré dans la nuit de dimanche à lundi matin (07.03.22).

(Re)lire aussi → Dans les rues ivoiriennes, on se préoccupe moins du dialogue politique que des difficultés quotidiennes

Une dame en pleurs a perdu dans l’effondrement de cet immeuble son frère et la fiancée de celui-ci.

Mais le bilan provisoire est encore lourd, selon le commandant Yapi, qui dirigeait les opérations.

"Nous avons pour l'instant quatre décès confirmés et une trentaine de blessés. Ce bâtiment-là comprenait vingt-huit appartements dont dix-huit qui sont occupés officiellement. Vous imaginez qu’une famille africaine est composée du père, de la mère et au moins quatre à cinq personnes. Donc, le calcul est vite fait", indique le commandant sur la DW. 

Ecoutez le reportage de Julien Adayé, le correspondant à Abidjan

Bâtiments pas aux normes

Abdoulaye Zibo, une des victimes, explique sur la DW que depuis quelques années, le bâtiment affichait des anomalies. Mais malgré l’interpellation des occupants, la propriétaire n’a rien fait pour corriger les erreurs: 

"Il y a des fissures dans le bâtiment, notamment lorsqu’il pleut : nous avons de l’eau qui rentre dans le bâtiment. Nous avons interpellé la propriétaire du bâtiment mais la réparation n’a pas été faite."  

(Re)lire aussi → Côte d’Ivoire : la galère des habitants de Yopougon

Le président de l’ordre des architectes de Côte d’Ivoire, Joseph Amon, venu sur le site de l’accident, dit ne pas vraiment comprendre l’entêtement de certains propriétaires à violer toutes les dispositions en vigueur pour construire des bâtiments avec des amateurs: 

"De manière technique, on peut déterminer les causes des effondrements. Elles partent depuis les fondations, elles partent depuis des éléments structurels, elles partent depuis les matériaux ; cela peut être la combinaison de plusieurs facteurs, comme d’un seul. Il faudrait que l’on puisse savoir exactement ce qui s’est passé. Ici, dans le cas d’espèce, on voit qu’il y a un bâtiment qui est effondré sur une autre partie. Seuls des éléments techniques, scientifiques peuvent nous permettre de nous prononcer de manière définitive et dire ce qui s’est passé et les corrections à apporter", fait-il savoir sur la DW.     

En l’espace d’une semaine, c’est le deuxième immeuble qui s’effondre à Abidjan.  Après celui de sept étages en construction dans la commune de Treichville qui s’est effondré le 27 février dernier faisant 7 morts et une vingtaine de blessés graves.

Effondrements en série au Cameroun