Coronavirus : des Sénégalais vivant en Italie en panique | Afrique | DW | 25.02.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Coronavirus Covid-19

Coronavirus : des Sénégalais vivant en Italie en panique

L'Italie, premier pays le plus touché en Europe a mis en place un cordon sanitaire autour de onze villes du nord. Dans la région de Lombardie où vivent des milliers de Sénégalais, certains envisageraient de rentrer.

Écouter l'audio 02:10

"Beaucoup de Sénégalais sont en train de chercher à rentrer"- (Alioune Ndiaye)

En Italie où le nombre de cas de contamination au COVID-19 est en augmentation, une réunion de crise s'est tenue ce mardi (25.02.2020). En peu de temps, l'Italie est devenue le pays européen le plus touché et le troisième au plan mondial. Sept patients, la plupart âgés, sont morts du virus et au moins 280 personnes sont infectées.

Face à cela, un cordon sanitaire a été mis en place autour de onze villes du nord de l'Italie, cœur économique du pays. Vu la vitesse de la propagation du virus, la peur gagne les nombreux ressortissants sénégalais vivant dans la région concernée. 

 

Comme dans le village de Codogno, les habitants des régions du nord sont priés d'observer des restrictions de sortie

Comme dans le village de Codogno, les habitants des régions du nord sont priés d'observer des restrictions de sortie

Plusieurs régions touchées

D'après l'organisation Horizon sans frontières qui regroupe des Sénégalais immigrés en Italie, ils sont plusieurs milliers de ressortissants de ce pays à s'être établis à Milan, dans la région de Lombardie affectée par la propagation du virus.

La région est mise en quarantaine par les autorités italiennes soucieuses d'endiguer la maladie. Entretemps, le virus est apparu en Toscane, dans le centre, et en Sicile, dans le sud du pays.

Aliou Ba vit à Brescia, ville de Lombardie où il est employé dans une usine. Malgré tout, il garde espoir et refuse de céder à la panique.

"Effectivement le coronavirus est en train de sévir ici. Mais en ce qui concerne les Africains, on est serein. C'est vrai que les chiffres sont en train de grimper de manière exponentielle. Mais il n'y a pas trop de panique. On est en train aussi d'informer au maximum la communauté".

Fausse alerte

Aliou Ba et ses autres compatriotes essaient de se tenir aux prescriptions données par les autorités italiennes. Le consulat du Sénégal et l'ambassade à Rome n'ont encore donné aucune consigne particulière aux ressortissants sénégalais.

Pourtant, une panique a surgi au Sénégal lundi (24.02.2020) à la suite d'une fausse alerte indiquant que 23.000 Sénégalais vivant en Italie avaient été mis en quarantaine. Faux, selon Alioune Ndiaye. Il est promoteur de Diaspora 24, une chaîne de télévision à Milan.

"L'information est fausse. Jusqu'ici aucun Sénégalais n'est ni en quarantaine ni contaminé", assure-t-il.

Les écoles, les universités, mais aussi les musées sont fermés en Lombardie. Au sein de la communauté sénégalaise, les rencontres culturelles sont aussi suspendues jusqu'à nouvel ordre.

Mais contrairement à Aliou Ba, son compatriote Alioune Ndiaye parle de la panique qui gagne certains Sénégalais.

"C'est la psychose il faut le dire carrément. Aujourd'hui la panique gagne tout le monde. C'est la psychose totale. D'ailleurs beaucoup de Sénégalais sont en train de chercher à rentrer. D'autres communautés sont aussi dans la même situation", affirme-t-il.

La plupart des patients décédés suite à la contamination au coronavirus en Italie sont des personnes âgées.

Audios et vidéos sur le sujet